EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Covid-19 : reconnaître seulement les vaccins validés par l’UE ?

Covid-19 : reconnaître seulement les vaccins validés par l’UE ?
Tous droits réservés Boris Roessler/DPA via AP
Tous droits réservés Boris Roessler/DPA via AP
Par Sandor Zsiros
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La Commission européenne envisagerait d’inclure dans le certificat vaccinal commun uniquement les vaccins autorisés par l’Agence européenne des médicaments. Ce choix exclurait les doses russes et chinoises.

PUBLICITÉ

Seuls les vaccins validés par l’Agence européenne des médicaments seraient valables pour le certificat sanitaire commun, selon une source d’Euronews. Si cette décision devait se confirmer cela signifierait que les citoyens de l’UE vaccinés avec les sérums russe et chinois ne pourraient pas bénéficier des facilités de déplacement envisagées par ce dispositif. 

La question aurait été évoquée à huis-clos par deux Commissaires européens présents au Parlement européen. Ils auraient fait valoir que les vaccins qui n’ont pas obtenu l’autorisation de l’Agence européenne des médicaments ne sont pas couverts par la clause de responsabilité européenne et par le contrôle qualité.

La Hongrie est le seul Etat membre jusqu’à maintenant à recourir au vaccin russe Spoutnik et au chinois Sinopharm. Les deux sérums ont obtenu l’autorisation de l’agence nationale hongroise. Pour l’eurodéputé hongrois István Ujhelyi (S&D) il n’est pas acceptable d’exclure d’un dispositif commun ceux qui ont eu recours à d’autres vaccins. "Mais c’est la responsabilité du gouvernement hongrois de régler cette situation. C’est un piège tendu aux Hongrois, les autorités doivent le résoudre", ajoute-t-il.

La Commission européenne doit présenter mercredi sa proposition de certificat vert. Sa position concernant les vaccins non approuvés par l’Agence européenne des médicaments pourrait changer d’ici là.

Journaliste • Grégoire Lory

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

L'UE rencontre de nouvelles difficultés dans sa stratégie de vaccination

Sondage Euronews sur la vaccination et le passeport vaccinal : les Français se distinguent

Le vaccin Spoutnik V comparé à la "roulette russe" : Moscou demande des excuses à l'EMA