L’UE défend ses intérêts sur les vaccins contre le covid-19

Charles MICHEL, President of the European Council, and Joe BIDEN, President of the United States of America.
Charles MICHEL, President of the European Council, and Joe BIDEN, President of the United States of America. Tous droits réservés European Union
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les chefs d’Etat et de gouvernement de l’UE veulent faire entendre la voix européenne sans menacer ses intérêts. Les 27 se sont aussi entretenus avec le président américain.

PUBLICITÉ

C'était l'invité d'honneur de ce sommet européen. Les chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union européenne se sont entretenus en visioconférence avec le président américain Joe Biden. Les deux parties ont réaffirmé leur engagement en faveur du partenariat transatlantique. 

"On a eu l'occasion d'identifier les sujets sur lesquels nous allons être engagés ensemble, d’'une part bien sûr le covid-19, la nécessité de garantir l'accès aux vaccins", précise le président du Conseil européen Charles Michel.

Avant cette entrevue le Conseil européen s'était ouvert sur la situation sanitaire en Europe et la question de la distribution des vaccins. Les dirigeants sont divisés sur la proposition de la Commission européenne qui indique la possibilité de suspendre les exportations de sérums. L'institution suggère de pouvoir bloquer les livraisons aux pays qui n'appliquent pas la réciprocité. 

La mesure est controversée mais les responsables estiment que l'intérêt européen est primordial. "Nous voulons nous assurer que les Européens disposent de leur juste part de vaccins car nous devons être en mesure d'expliquer à nos citoyens que si les entreprises exportent des vaccins dans le monde entier c'est parce qu'elles honorent leurs engagements et cela ne présente pas de risque pour l'approvisionnement de l'UE ", souligne la présidente de la Commission européenne. Ursula von der Leyen a d’ailleurs présenté les derniers chiffres concernant les livraisons. L'UE a distribué depuis le mois de décembre :

  • 77 millions de doses dans 33 pays dont 20 millions pour le Royaume-Uni
  • 88 millions de doses dans les Etats membres dont 62 millions ont déjà été administrées

Les dirigeants ont aussi évoqué lors de ce sommet les relations avec la Turquie. Les 27 soulignent un changement de ton positif. Mais l'engagement d'un renforcement des relations commerciales avec Ankara est assorti d'un avertissement. Des sanctions seront appliquées si les autorités turques reprennent leurs forages illégaux en Méditerranée orientale.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Covid-19 : semaine à nouveau décisive pour la France

La Commission européenne veut davantage contrôler les exportations de vaccins

La gauche radicale européenne fixe ses objectifs pour les élections de juin