Trafic de marchandises dans les Alpes : "L'avenir est dans le rail"

Par Aurora Velez
Smart Regions
Smart Regions   -   Tous droits réservés  euronews

"L'avenir est dans le rail", cette devise est au cœur d'ALpinnoCT. Pour Karl Fischer, co-initiateur de ce projet européen et directeur du contrôle de gestion chez Logistik Kompetenz Zentrum (LKZ) Prien, passer de la route au rail est essentiel pour protéger le sensible écosystème alpin et maintenir l’équilibre entre économie et circulation des marchandises.

- Le système NiKRASA -

"Nous sommes confrontés au changement climatique et la seule solution pour obtenir une réduction de 80 % des émissions de CO2 est de transférer le trafic de la route au rail. Et pour ce faire, il existe une solution. Il suffit de se rendre sur une plateforme NiKRASA ou Vega", dit-il.

Smart Regions
euronewsSmart Regions

- Coopération route-rail -

"Si nous voulons être compétitifs avec la route, dans le triangle coût, temps et qualité, la route et le train doivent travailler ensemble et ne pas simplement attendre les financements. Nous devons améliorer l'organisation, la communication et la numérisation. Ce sont là les principaux objectifs. Et nous avons aussi transféré davantage de marchandises de la route vers le rail au cours des six dernières années", ajoute Karl Fischer.