EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

"Nous nous défendons contre la force la plus anti-européenne du monde"

Le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, lors du sommet européen
Le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, lors du sommet européen Tous droits réservés Yves Herman/AP
Tous droits réservés Yves Herman/AP
Par Stefan Grobe
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Lors d’une visite éclair à Bruxelles, le président ukrainien s’est entretenu avec ses homologues européens lors d’un sommet de l’UE. Volodymyr Zelensky a demandé à ses partenaires une aide militaire supplémentaire, rapidement.

PUBLICITÉ

L'Ukraine se bat contre l'envahisseur russe afin de préserver le mode de vie européen. C’est en résumé le message du président ukrainien lors de son déplacement éclair de deux jours dans trois capitales européennes.

C'est la première fois depuis le déclenchement de la guerre, il y a presque un an, que Volodymyr Zelensky se rendait en Europe.

Après une journée à Londres et une nuit à Paris, le dirigeant ukrainien s'est rendu à Bruxelles. Dans la capitale de l'UE, les institutions européennes ont salué le responsable politique comme un héros. Le Parlement européen lui a offert une longue ovation.

Lors de ces rencontres Volodymyr Zelensky a voulu indiquer que la place de l'Ukraine était au sein de l'Union.

"L'Europe ! Nous nous défendons contre la force la plus anti-européenne du monde moderne. Nous nous défendons nous-mêmes, nous, Ukrainiens, sur le champ de bataille, avec vous", a souligné Volodymyr Zelensky.

Après le Parlement, le président ukrainien s’est rendu au sommet européen pour entrer dans le vif du sujet avec ses homologues. Dans la crainte d'une nouvelle offensive russe dans les prochaines semaines, il demande aux responsables de l’UE une aide militaire, et ce très rapidement.

"Nous avons besoin de canons d'artillerie, d’obus, de chars modernes, de missiles à longue portée, d'une aviation moderne. Je suis reconnaissant à tous ceux qui fournissent une telle assistance armée. Nous devons renforcer la dynamique de notre coopération, nous devons agir plus vite que l'agresseur", a-t-il insisté.

Toutefois sur le dossier de l'adhésion de Kyiv à l'UE et  sur la question des avions de combat, les responsables européens sont restés discrets.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

En cas de réélection de Donald Trump, l'UE sera confrontée "à de multiples chocs politiques"

État de l'Union : Le sommet de l'OTAN de Biden et la mission de paix autoproclamée d'Orban

State of the Union : "course contre la montre" au Soudan