EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Les moulins et les fontaines de l'île de Porto Santo ressuscités pour le plaisir des visiteurs

En partenariat avec The European Commission
Les moulins et les fontaines de l'île de Porto Santo ressuscités pour le plaisir des visiteurs
Tous droits réservés euronews
Tous droits réservés euronews
Par Aurora Velez
Partager cet article
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Dans cet épisode de Smart Regions, découvrez le projet européen de restauration de l'île de Porto Santo, qui ravive son patrimoine culturel en réhabilitant ses moulins à vent et ses fontaines publiques.

À près de mille kilomètres au sud de Lisbonne, au milieu de l'Atlantique, se dresse Porto Santo, une réserve de biosphère.

Découvrez comment cette petite île de l'archipel de Madère restaure son patrimoine unique, en mettant en valeur ses moulins à vent et ses fontaines publiques, afin de renforcer son offre touristique tout en préservant son héritage.

Un projet Européen redonne vie à "l'Île Dorée"

Porto Santo, surnommée "l'île dorée", se voit aujourd'hui raviver ses trésors d'antan grâce à un projet européen ambitieux. 

Ses moulins à vent et ses vieilles fontaines publiques, symboles emblématiques de son identité culturelle, ont été délaissés pendant trop longtemps. Ces éléments d'architecture traditionnelle sont restaurés pour offrir aux habitants et aux visiteurs une plongée dans le passé de l'île.

Porto Santo a été le lieu de résidence temporaire du célèbre navigateur Christophe Colomb. Tout au long de son histoire, l'île portugaise a joué un rôle clé en tant que grenier à blé de Madère, ce qui a entraîné la construction de ses célèbres moulins à vent au XIXe siècle. Aujourd'hui, ces moulins restaurés permettent aux visiteurs de remonter le temps et de revivre l'époque où les grains étaient moulus pour subvenir aux besoins alimentaires de la région.

euronews
Christophe Colomb a visité l'île en 1498 lors de son troisième voyage en Amérique.euronews

Les fontaines : trésors cachés de l'île

Le projet de restauration ne se limite pas aux moulins à vent. La municipalité de Porto Santo a également pris l'initiative de restaurer plus d'une douzaine de fontaines publiques, de bassins d'eau et d'abreuvoirs. Ces sources d'eau autrefois vitales pour la population sont à nouveau en service, offrant aux résidents et aux visiteurs la possibilité de se réapproprier leur patrimoine culturel. Des collégiens venus découvrir l'île ont pu apprendre l'histoire des fontaines et des moulins et leur importance pour la population locales.

Les élèves en visite ont été étonnés d'apprendre comment les moulins étaient utilisés pour moudre les céréales et comment les fontaines étaient conçues pour résoudre les problèmes d'approvisionnement en eau. Cette transmission de savoir ravive la mémoire collective et renforce le lien entre les générations actuelles et le riche passé de Porto Santo.

Un projet ambitieux et européen

Le coût total du projet s'élève à plus de 340 840 euros. L'Union européenne a apporté une contribution majeure de 85 % (289 714 euros), démontrant ainsi son engagement envers la préservation du patrimoine culturel européen. La municipalité de Porto Santo a financé les 15 % restants (51 126 euros), soulignant aussi son dévouement envers cette entreprise de conservation et de valorisation.

Grâce à ce projet, Porto Santo peut envisager un avenir prospère où son patrimoine culturel joue un rôle central dans le développement touristique de l'île. Avec la restauration en cours de trois moulins supplémentaires, quatorze fontaines publiques et un centre de formation et d'exposition, l'île renforce son identité et offre aux visiteurs une expérience unique et enrichissante.

Les moulins démontés ont été confiés à des artisans talentueux de Madère qui s'efforcent de les reconstruire fidèlement dans le respect de la tradition. Grâce à des mesures de conservation méticuleuses et à l'utilisation de bois de pin traité à l'autoclave, ces moulins restaurés devraient perdurer pendant de nombreuses décennies, perpétuant ainsi leur histoire pour les générations futures.

Le projet de restauration à Porto Santo est bien plus qu'une simple rénovation architecturale ; il s'agit d'un voyage dans le temps, une reconnexion avec les racines de l'île et un engagement envers la conservation du patrimoine culturel européen.

Partager cet article

À découvrir également

Vers une meilleure représentation du peuple Sami à l'échelon européen

Rénovation de la Glacière d'Étel en Bretagne : un défi technique