EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Le Parlement européenne approuve de nouvelles mesures pour réduire et recycler les emballages

L'UE a produit 84 millions de tonnes de déchets en 2021
L'UE a produit 84 millions de tonnes de déchets en 2021 Tous droits réservés David Keyton/ The AP. All rights reserved
Tous droits réservés David Keyton/ The AP. All rights reserved
Par Sandor Zsiros
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le Parlement européen a adopté mercredi des nouvelles règles pour lutter contre l’augmentation des déchets. Le texte veut aussi favoriser le recyclage et le réemploi des conditionnements.

PUBLICITÉ

Le Parlement européen approuve une nouvelle réglementation qui doit permettre de réduire de plusieurs millions de tonnes les emballages et les déchets dans l'UE.

Le texte veut favoriser la réutilisation, la collecte et le recyclage des conditionnements. De nombreux emballages à usage unique sont aussi appelés à disparaître comme les sacs en plastique légers. 

Selon le président de la commission de l’environnement du Parlement, cette régulation changera la logique des industriels et pourrait réduire de 20 à 30 % les 80 milliards de tonnes d'emballages produits chaque année en Europe.

"C'est probablement l'un des textes qui fait l'objet du plus grand lobbying", estime Pascal Canfin (Renew Europe).

"Je vous donne un exemple, McDonald's fait pression pour garder le modèle à usage unique. Le modèle à usage unique, c'est celui que vous utilisez une seule fois pour manger. L'alternative à ce modèle est précisément la proposition. C'est-à-dire que lorsque vous êtes dans un restaurant McDonald's, KFC ou Burger King sur place, et non à emporter, pourquoi devriez-vous utiliser un gobelet à usage unique et non pas un verre? Pourquoi?", interroge-t-il.

La législation compte interdire les emballages inutiles et incitera d'ici 2030 les industries à rendre tous les conditionnements recyclables, qui devront être recyclés à partir de 2035. L'UE fixera des quotas obligatoires pour la réutilisation des différents emballages, comme par exemple les bouteilles.

Certains États membres ont demandé des dérogations pour défendre les intérêts de leurs industriels. En France, beaucoup craignaient pour les traditionnels emballages en bois du camembert et des huîtres.

"Ces emballages en l'état sont biodégradables, ils sont en bois légers et donc ils ne posent aucun problème à l'environnement. Et derrière tout ceci, il y a toute une tradition alimentaire. Il y a toute une filière, naturellement, une filière importante pour la France, ça représente des milliers d'emplois, ça représente évidemment des structures qu'il faut absolument préserver", explique l’eurodéputé d’extrême droite Jean-Paul Garraud.

Au bout du compte, les boîtes de camembert sont sauvées, mais la nécessité de réduire les déchets demeure. Chaque Européen produit annuellement près de 190 kg de déchets d’emballages.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La boîte en bois de camembert sauvée par le Parlement européen

Russes et Ukrainiens annoncent un nouvel échange de prisonniers de guerre

Un automobiliste fonce sur la terrasse d'un restaurant à Paris, au moins un mort