Des migrants chinois fuient-ils la Russie pour échapper à l'enrôlement de force en Ukraine ?

Vladimir Poutine
Vladimir Poutine Tous droits réservés Gavriil Grigorov/Sputnik
Par Sophia Khatsenkova
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Des vidéos virales ont fait croire que des migrants chinois fuyaient la Russie par peur de se faire enrôler dans l'armée russe pour aller combattre en Ukraine. Sophia Khatsenkova débusque le vrai du faux.

PUBLICITÉ

Le président russe Vladimir Poutine a-t-il menacé d’envoyer des immigrants chinois illégaux sur la ligne de front en Ukraine ?

Une vidéo virale prétend montrer une foule d’immigrants chinois tentant de fuir la Russie.

Mais est-ce vrai ?

De nombreux utilisateurs des réseaux sociaux ont partagé cette vidéo suggérant que les immigrants clandestins chinois tentaient de fuir la Russie après que Vladimir Poutine a menacé de les envoyer sur le front de guerre avec l'Ukraine.

Ces messages suggèrent que les aéroports russes constatent actuellement une augmentation du nombre de voyageurs essayant de retourner en Chine.

Mais en effectuant une recherche d'image inversée, nous avons constaté que cette vidéo était mal sous-titrée.

Elle a été publiée le 30 décembre 2023 sur la plateforme de réseau social Douyin, l'équivalent chinois de TikTok.

La légende traduite indique que la vidéo montre des voyageurs essayant de quitter la Russie pour célébrer le Nouvel An.

Ce même compte a publié davantage de vidéos montrant d'autres personnes voyageant pour pour fêter na nouvelle année.

L'auteur de ce compte prétend vivre dans la ville chinoise de Heihe, à la frontière avec la ville russe de Blagovechtchensk. Son récit semble documenter sa vie de voyage entre la Chine et la Russie.

La vidéo virale est apparue pour la première fois sur les réseaux sociaux quelques jours après que le président russe Vladimir Poutine a signé le 4 janvier un décret autorisant les étrangers combattant pour la Russie en Ukraine à obtenir la citoyenneté russe.

Il est par contre exact que la Russie attire les étrangers des pays d’Asie centrale comme le Tadjikistan ou l’Ouzbékistan en quête de salaires plus élevés et de la citoyenneté russe.

Vladimir Poutine avait déjà signé deux décrets auparavant, accélérant le processus permettant aux ressortissants étrangers d'obtenir un passeport russe

Mais le décret le plus récent rend le cheminement vers la citoyenneté encore plus rapide, le délai ne dépassant pas un mois au lieu de trois.

Au final, si le président russe n'a pas directement menacé d’envoyer "tous les immigrants illégaux" combattre en Ukraine, des informations font état de migrants forcés de s’enrôler dans l’armée.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Au moins 25 morts dans le bombardement d'un marché à Donetsk

Poutine signe la sortie de la Russie du traité interdisant les essais nucléaires

Mort d'Alexeï Navalny : sa veuve, Ioulia Navalnaïa, ciblée par une campagne de désinformation