PUBLICITÉ

Taxer les Européens les plus riches pour réduire les inégalités

Des ONG relancent l'idée de taxer les plus riches
Des ONG relancent l'idée de taxer les plus riches Tous droits réservés AP Photo
Tous droits réservés AP Photo
Par Maria Psara
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Trois ONG dénoncent l’écart croissant entre les plus fortunés et le reste de la population. Elles défendent le principe d’un impôt européen sur la fortune pour financer les politiques publiques.

PUBLICITÉ

Un jet gonflable pour symboliser le style de vie somptueux des ultra-riches et souligner l'inégalité en Europe. Trois ONG se sont rassemblées jeudi à Bruxelles devant le Parlement européen pour dénoncer cette situation.

Selon Oxfam, les gouvernements perdent chaque année 286,5 milliards d'euros, l'équivalent de 33 millions d'euros par heure, en raison de leur incapacité à taxer équitablement les plus riches. C'est pourquoi le fossé s'accentue chaque année entre la minorité la plus aisée et l'ensemble des citoyens européens, selon ces organisations.

"L'inflation, les crises du coût de la vie, la pandémie, nous constatons que ce sont principalement les gens ordinaires qui subissent le coût de ces crises. 99 % de la population de l'UE s'est appauvrie depuis 2020", précise Julien Desiderio d’Oxfam Belgique.

"C'est pourquoi nous demandons aujourd'hui d'oublier l'austérité. Nous demandons plus de financement public pour financer les hôpitaux, pour financer l'action climatique. Nous savons où se trouve l'argent. Ce n'est pas sorcier", poursuit-il.

Les Européens les plus riches sont aussi les plus gros pollueurs. L'analyse d'Oxfam montre qu'une personne appartenant au 1% le plus fortuné émet en moyenne 14 fois plus de carbone que les autres citoyens. Les ONG estiment que si les plus aisés étaient davantage taxés, il y aurait une marge financière pour augmenter les fonds destinés à la lutte contre le changement climatique.

"Si nous parvenons à imposer un impôt sur la fortune aux super-riches, nous pourrons disposer de fonds pour aider à sauver notre planète. Des fonds pour aider les communautés touchées par les catastrophes climatiques, y compris les agriculteurs", insiste Julio Carini de l’organisation We move Europe.

"Nous avons besoin d'argent. Et cet argent peut provenir de l'imposition des super-riches qui ne paient presque rien. C'est vraiment injuste".

Les ONG appellent l'UE à mettre en place un impôt européen sur la fortune, à fixer un niveau minimum d'imposition sur les plus-values et à mettre en place des taxes sur les bénéfices exceptionnels des grandes entreprises.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Répartition des richesses : où les écarts sont-ils les plus criants en Europe ?

Madrid, nouvel eldorado des riches latino-américains

Selon un rapport d'Oxfam, les super riches se sont enrichis comme jamais durant la pandémie