PUBLICITÉ

Espagne : la campagne électorale pour les européennes est lancée

AP
AP Tous droits réservés AP Photo
Tous droits réservés AP Photo
Par Jaime Velázquez
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le parti populaire tente de faire échouer l’extrême droite en lui siphonnant des voix. Mais le parti Vox compte récupérer les voix des agriculteurs en colère.

PUBLICITÉ

À l’approche des élections européennes, les membres du Parti Populaire (PP) mènent une campagne en faveur d'Isabel Díaz Ayuso, présidente de la communauté de Madrid, elle est l’une des figures politiques les plus populaires de ce parti.

Elle est la première dirigeante de droite à avoir freiné la montée du parti d'extrême droite Vox en Espagne. Son équipe espère séduire à nouveau les électeurs de vox. Luis Monedero, membre du groupe "Nouvelles générations" du parti populaire :

"Je suis convaincu que l'électeur de Vox a les mêmes préoccupations et les mêmes goûts que moi. Par conséquent, s'il veut que ses demandes soient satisfaites, il doit voter stratégique et voter réellement pour le parti qui les prendra et les mettra en œuvre au Parlement européen."

Isabel Díaz Ayuso a réussi à arracher des milliers de voix à Vox en adoptant des discours tels que la défense de la liberté économique, comme Milei en Argentine, ou la défense de l'unité de l'Espagne,  Ayuso a mené sans complexe la bataille culturelle contre la gauche.

Pour Ignacio Dancausa, président du groupe "Nouvelles générations" du PP, la présidente Ayuso mène depuis le début "la bataille des idées, des idées, qui  ne sont pas nécessairement de droite. Les gens ont compris que la gauche a transformé le féminisme radical excluant en une industrie, qu'elle a transformé l'environnementalisme absurde en une industrie également".

Le Parti populaire espère doubler le nombre de ses sièges aux élections européennes aux dépens du parti d’extrême droite mené par Santiago Abascal, en faisant appel au vote stratégique.

Malgré la progression de l’extrême droite en Europe, le parti vox a perdu près de 600 000 voix.

Selon, Andrés Santana, professeur de sciences politiques, à l'université autonome de Madrid :

"Vox ne devra pas se contenter d'attirer les électeurs mécontents. Il devra montrer que son vote est réellement plus attractif pour les électeurs qui ont quitté le PP".

Entre le discours d' Isabel Díaz Ayuso et les positions plus modérées du leader national, Alberto Núñez Feijóo, le PP doit relever le défi d'attirer les électeurs de Vox sans se couper de son électorat centriste.

Andrés Santana, professeur de sciences politiques, à l'université autonome de Madrid, précise que : 

"Ce sont des dirigeants qui ont des points de vue très différents. C'est vrai, et cela peut être utile pour le PP au niveau stratégique d'attirer des votes différents".

Mais Vox n'a pas dit son dernier mot, les manifestations d’agriculteurs qui ont secoué l'Europe pourraient donner un coup de pouce au parti d'extrême droite espagnole lors des élections européennes.

 Néanmoins, le parti d’extrême droite a résisté à l'assaut du Part Populaire lors des élections basques.

 D’après les experts, Vox devrait faire un meilleur score que lors des dernières élections européennes de 2019. Le parti devrait se positionner comme troisième force politique.

Les prochaines élections européennes auront lieu du 6 au 9 juin 2024.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Élections européennes : Conseils pour éviter la désinformation

Elections européennes, la campagne électorale s'ouvre officiellement en Italie

Quand les chatbots d'IA fournissent des informations erronées sur les élections européennes