EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Russie: accusés de créer des vidéos pour l'équipe Navalny, deux journalistes arrêtés

Le journaliste Sergueï Kareline dans un tribunal de la région de Mourmansk, le 27 avril 2024.
Le journaliste Sergueï Kareline dans un tribunal de la région de Mourmansk, le 27 avril 2024. Tous droits réservés AP Photo
Tous droits réservés AP Photo
Par Euronews avec agences
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les deux journalistes indépendants sont accusés d'avoir participé à la création de vidéos pour l'équipe de l'opposant défunt Alexeï Navalny.

PUBLICITÉ

En Russie, deux journalistes travaillant pour des médias étrangers ont été arrêtés et placés en "détention préventive" ce samedi. Tous deux sont accusés d'"extrémisme", pour avoir participé à la création de vidéos pour la chaîne YouTube NavalnyLIVE de l'équipe de l'opposant russe Alexeï Navalny, mort en prison en février 2024 dans des circonstances troubles.

Konstantin Gabov, arrêté à Moscou, est un journaliste indépendant qui travaille pour plusieurs médias étrangers, dont Reuters.

Son collègue, Sergueï Kareline, est, lui aussi, un journaliste indépendant, et est détenteur de la double nationalité russo-israélienne. Il a collaboré avec plusieurs médias étrangers, dont Associated Press et le serveur allemand Deutsche Welle, jusqu'à ce que cette chaîne soit interdite en Russie en février 2022.

Le mouvement de l'opposant défunt Alexeï Navalny a été classé comme "extrémiste" par la justice, ce qui fait courir le risque de poursuites à ses collaborateurs et partisans. La plupart des associés sont en exil à l'étranger, d'autres ont écopé de lourdes peines de prison. Les autorités russes ont renforcé ces derniers mois leur pression sur les médias indépendants et étrangers en Russie, dans un contexte de répression tous azimuts des voix dissidentes depuis le début de l'offensive en Ukraine.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Vladimir Poutine annonce l'arrestation des quatre personnes directement impliquées dans l'attentat

Mort d'Alexeï Navalny : plus de 100 arrestations en Russie

Ukraine : arrestation à Cuba de 17 personnes suspectées de recruter pour la Russie