EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Saint-Tropez installe un village préfabriqué pour loger ses saisonniers

28 bungalows pour quelque 47 saisonniers, pour un loyer mensuel de 100 euros
28 bungalows pour quelque 47 saisonniers, pour un loyer mensuel de 100 euros Tous droits réservés EBU
Tous droits réservés EBU
Par Serge Duchêne avec EBU
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

"Il s'agira d'agents de sécurité, d'animateurs culturels, d'animateurs jeunesse et de sports", relève la maire. Le logement est un véritable problème pour les travailleurs saisonniers. Surtout à Saint-Tropez, où la population estivale peut atteindre 100 000 personnes, contre 3 500 habituellement.

PUBLICITÉ

Face à la pénurie de logements pour les travailleurs saisonniers, la ville de Saint-Tropez (Var) a décidé de mettre en place un village démontable pour les accueillir.

"Nous avons voulu innover, introduire une structure très agréable pour toutes les personnes qui vont nous aider pendant la saison", explique Sylvie Siri, maire de Saint-Tropez.

Nous avons un gros problème de recrutement, car les gens préfèrent passer la saison dans des établissements de plage, dans les établissements privés. Le seul levier que nous ayons, c'est de pouvoir offrir un loyer à minima qui correspond à un revenu plus faible qu'ailleurs.
Sylvie Siri
Maire de Saint-Tropez

Installé derrière le campus sportif du Moulin Blanc, ce village préfabriqué accueillera 47 personnes, en 28 bungalows. Le tout pour un loyer mensuel de 100 euros, avec de nombreux services. Les personnes hébergées participeront activement à la vie de la commune, qui grouille de touristes en été.

Il y en a plein qui arrivent, avec plein de volonté, en voulant travailler - mais ils ne peuvent pas être logés. Alors... s'ils n'ont pas de logement, on ne peut pas les engager, parce qu'ils peuvent nous planter à tout moment de la saison, et ça nous ferait un énorme trou.
Angélique Marcadet
Chef de rang au Café Lapérouse

"Il s'agira d'agents de sécurité, d'animateurs culturels, d'animateurs jeunesse et sports", ajoute la maire. Le logement est un véritable problème pour les travailleurs saisonniers. Surtout à Saint-Tropez, où la population estivale peut atteindre 100 000 personnes, contre 3 500 habituellement.

"Nous recevons beaucoup de demandes d'hébergement", explique Sandy Boatto, responsable des ventes à la boulangerie de l'Olivier. Alors que la saison estivale démarre ce week-end, il manque "4 personnes" à la boulangerie, ajoute-t-elle.

C'est vrai que c'est très important. J'ai postulé à pas mal d'endroits et le logement n'était pas inclus, ou alors c'était à deux, trois ou quatre dans la même chambre.
Julien Migret
Saisonnier à la capitainerie
Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Proche-Orient : Chypre répond aux menaces du Hezbollah

Les libéraux et l'extrême droite se disputent la troisième place au Parlement européen

Les bombardements russes ravagent les villes ukrainiennes près de la frontière