EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Élections européennes : le vote anticipé a débuté au Portugal et à Malte

 Une toile géante promouvant les élections européennes est visible sur le Parlement européen en avril à Strasbourg, dans l'est de la France.
Une toile géante promouvant les élections européennes est visible sur le Parlement européen en avril à Strasbourg, dans l'est de la France. Tous droits réservés Jean-Francois Badias/The AP
Tous droits réservés Jean-Francois Badias/The AP
Par Saskia O'Donoghue
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié
Cet article a été initialement publié en anglais

À l'heure où les États membres de l'UE se rendent aux urnes, voici comment les élections diffèrent d'un pays à l'autre.

PUBLICITÉ

Entre le 6 et le 9 juin, quelque 350 millions de personnes des 27 États membres de l'Union européenne se réuniront pour élire 720 membres du Parlement européen.

Si chaque nation utilise le mode de scrutin proportionnel plurinominal - qui signifie que la part de voix d'un parti est reflétée dans le nombre de sièges qu'il obtient - chaque pays utilise sa propre variante.

Dix-neuf pays utilisent le système de vote préférentiel, qui permet aux électeurs d'exprimer leur préférence pour un ou plusieurs candidats.

Dans certains pays utilisant cette méthode, notamment l'Italie, la Pologne, les Pays-Bas et les pays nordiques, les électeurs ne peuvent modifier que la position des candidats sur une seule liste. Dans d'autres, ils peuvent choisir des candidats sur différentes listes.

Préparation du vote à Courtrai, Belgique, mercredi 29 mai 2024.
Préparation du vote à Courtrai, Belgique, mercredi 29 mai 2024.Virginia Mayo/AP

Au final, les candidats qui obtiennent le plus grand nombre de voix de préférence remportent les sièges.

Le scrutin de liste bloquée est privilégié par six pays, dont l'Allemagne, la France et l'Espagne. Les électeurs de ces pays ne peuvent voter que pour la liste d'un parti et ne peuvent pas modifier l'ordre des candidats de ce parti sur la liste.

La dernière méthode est le système de vote unique transférable, utilisé par Malte et l'Irlande. Les électeurs classent les candidats par ordre de préférence et le député européen est sélectionné lorsqu'il atteint un certain seuil de voix.

Les voix restantes sont ensuite attribuées au candidat préféré suivant de l'électeur, afin de l'aider à franchir la ligne d'arrivée et, éventuellement, à remporter un siège.

Pendant quatre jours, la grande majorité des pays de l'UE voteront pour tous les candidats, mais dans deux d'entre eux, le vote anticipé entre en vigueur pour la première fois.

Pourquoi le Portugal et Malte autorisent-ils le vote anticipé pour les élections européennes ?

De nombreux Portugais se sont rendus aux urnes dimanche avec plusieurs jours d'avance, après avoir enregistré le pire taux d'abstention du pays lors des élections de 2019.

Cette année-là, quelque 68,6 % des personnes éligibles n'avaient pas voté, soit le pire taux depuis l'adhésion du pays à l'Union européenne en 1986. Le taux d’abstention dans l'ensemble de l'Europe est plus proche de 50 %.

Cette année, les législateurs portugais ont tenté d'inverser la tendance en permettant à tous les citoyens de voter par anticipation.

Affiche de campagne pour les élections européennes à Lisbonne, Portugal, vendredi 31 mai 2024.
Affiche de campagne pour les élections européennes à Lisbonne, Portugal, vendredi 31 mai 2024.Armando Franca/AP

Ils peuvent également voter en dehors de leur lieu d'inscription, à condition d'avoir leur carte d'identité à portée de main. Ils pourront se rendre aux urnes jusqu'au 9 juin, date du vote officiel.

Les Portugais éliront 21 députés européens.

À Malte, le système a également été légèrement modifié.

La commission électorale de l'île méditerranéenne a autorisé les électeurs à l'étranger ou hospitalisés le jour du scrutin (le 8 juin) à voter le samedi 1er juin.

Comment les autres pays de l'UE organisent-ils leurs élections ?

Dans certains pays de l'Union, il ne semble pas nécessaire de mettre en place un système de vote anticipé ou de modifier le système existant.

C'est notamment le cas de la Belgique, de la Grèce, de la Bulgarie et du Luxembourg, où le vote aux élections européennes est obligatoire. Cependant, les abstentionnistes sont rarement sanctionnés.

PUBLICITÉ

Dans tous les autres pays, la décision de voter ou non est laissée à l'appréciation de chacun, même si les règles diffèrent légèrement d'un pays à l'autre.

La Belgique et l'Allemagne ont récemment rejoint l'Autriche et Malte en abaissant l'âge du vote à 16 ans. Il est de 17 ans en Grèce.

L'âge n'est pas seulement un facteur pour les électeurs, mais aussi pour les futurs députés européens.

Dans la plupart des pays, un candidat doit avoir 18 ans pour se présenter aux élections, mais en Pologne et en République tchèque, il doit avoir 21 ans. En Roumanie, cet âge passe à 23 ans et en Italie et en Grèce, il est de 25 ans.

Dans un certain nombre de pays, les femmes sont sous-représentées dans les parlements. C'est rarement le cas dans l'UE et, pour aller encore plus loin, dix pays, dont la France, l'Italie, la Belgique et le Luxembourg, imposent des quotas de femmes sur les listes des partis.

PUBLICITÉ

En Grèce, en Espagne, au Portugal, en Croatie et en Slovénie, les partis qui se présentent aux élections doivent présenter au moins 40 % de candidats de chaque sexe. En Pologne, ce chiffre est de 35 %.

La Roumanie est à la traîne : les femmes ne représentent que 15 % du groupe d'eurodéputés du pays, qui est le plus masculin du Parlement européen.

Le Luxembourg est le pays qui compte le plus de femmes (67 %), suivi de la Finlande et de la Suède (57 % et 52 % respectivement).

Il est intéressant de noter que ces deux pays nordiques n'ont pas mis en place de quotas basés sur le sexe.

Certains aspects de l'élection sont un peu démodés. Contrairement à certaines élections, qui font de plus en plus appel aux méthodes numériques pour enregistrer les votes, les élections européennes n'utilisent pratiquement pas le vote électronique.

PUBLICITÉ

Seule l'Estonie autorise ses citoyens à voter par voie électronique.

Ailleurs, quelque 13 États, dont l'Allemagne, l'Espagne et les pays nordiques, autorisent le vote par correspondance, principalement au profit des citoyens vivant à l'étranger.

Les nombreux Grecs essaieront ce système pour la première fois à l'occasion de ces élections, qu'ils vivent en Grèce ou à l'étranger.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

L'UE donne son feu vert à un plan historique de restauration de la nature

Qui dominera les plus grands blocs au Parlement européen ?

Le sommet du G7 en Italie : un succès pour Giorgia Meloni ?