EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

France : Jordan Bardella envisage d'aller à Matignon seulement en cas de majorité RN

AP
AP Tous droits réservés Thibault Camus/Copyright 2024 The AP. All rights reserved.
Tous droits réservés Thibault Camus/Copyright 2024 The AP. All rights reserved.
Par Euronews avec AP
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Le chef de file du RN pour les législatives exclut d'aller en Matignon en cas de majorité relative à l'issue des élections législatives.

PUBLICITÉ

"Sans majorité absolue", Jordan Bardella exclut d'aller à Matignon. Le chef de file du RN aux élections législatives dit souhaiter avoir "le pouvoir pour changer de politique dans notre pays". "S'il y a une marjorité relative, le Premier ministre ne peut pas agir" explique-t-il ce mardi dans une interview accordée à CNews et Europe 1.

Le Premier ministre sortant voit dans les conditions posées par son adversaire une ressemblance avec "un refus d'obstacle".

Sur RTL, Gabriel Attal insiste sur la "clarté" des positions de la majorité sortante. "Ces élections législatives, c'est clair, c'est quel Premier ministre ? Quel gouvernement? Quelle majorité ? Les Français me connaissent (...), je suis clair, je suis prêt et je suis libre. De l'autre côté, il y a Jordan Barella, Jean-Luc Mélenchon et le programme derrière qui serait une catastrophe."

Le camp de la gauche, sous la bannière du Nouveau Front Populaire, n'a pas trouvé sa tête d'affiche pour incarner la campagne des législatives et, en cas de victoire, prétendre au poste de Premier ministre.

Selon le sondage Ifop publié ce lundi, le NPF est crédité de 28 % d'intentions de vote, à cinq point derrière le RN. La majorité présidentielle, prise dans son ensemble est en troisième position, devancée de dix point par le NPF.

Les LR "canal historique" sont crédités de 5 % d'intentions de vote. Les espoirs des Républicains tombent à 4 % en cas de candidats soutenus par le RN.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La Commission européenne boycotte la présidence hongroise en raison des voyages d'Orbán à Moscou et à Pékin

Élections françaises : le NFP va-t-il enfin se mettre d'accord sur un Premier ministre ?

L'équipe d'Espagne de football, championne d'Europe, est arrivée à Madrid