EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Les fossiles présumés d'"extraterrestres" présentés au Mexique, soumis à des tests en laboratoire

AFP PHOTO / Des corps "étrangers" au Congrès mexicain
AFP PHOTO / Des corps "étrangers" au Congrès mexicain Tous droits réservés AFP
Tous droits réservés AFP
Par Euronews
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Cet article a été initialement publié en anglais

Des médecins de Mexico ont effectué plusieurs tests de laboratoire sur les fossiles présumés d'extraterrestres, présentés au Congrès mexicain, alors que la controverse s'intensifie.

PUBLICITÉ

Sommes-nous seuls au monde ? C'est la question à laquelle le journaliste et "ufologue" autoproclamé Jaime Maussan tente de répondre.

La semaine dernière, Jaime Maussan a présenté au Congrès mexicain deux spécimens momifiés qui, selon lui, sont les corps d'êtres extraterrestres.

Les deux petites momies crayeuses, avec des têtes allongées et seulement trois doigts à chaque main, ont stupéfié non seulement les parlementaires, mais aussi de nombreuses personnes qui ont suivi le déroulement de l’affaire à la télévision et en ligne.

Depuis lors, les critiques n'ont cessé d'affirmer que les corps avaient à plusieurs reprises été discrédités et pointés comme des faux par des scientifiques et des experts.

Lundi dernier, des médecins de Mexico ont effectué plusieurs tests de laboratoire sur les restes de ces corps.

Selon Jose de Jesus Zalce Benitez, directeur de l'Institut scientifique de santé de la marine mexicaine, les trois études visaient à vérifier la structure squelettique des corps.

L'étude a prouvé que les corps présumés appartenaient à un seul squelette et n'avaient pas été assemblés.

"Il n'y a aucune preuve d'assemblage ou de manipulation des crânes", précise Jose de Jesus Zalce Benitez Zalce.

Le bureau du procureur général du Pérou, en collaboration avec l'Institut de médecine légale et des sciences médico-légales, avait lancé une enquête plusieurs années auparavant, lorsque les corps avaient été découverts.

L'enquête avait révélé que les figurines avaient été "fabriquées récemment".

Il s'agit de "créations faites d'os d'animaux et d'humains assemblés avec de la colle synthétique. Ces os ont ensuite été recouverts d'un mélange de fibres végétales et de colle synthétique pour simuler une sorte de peau", souligne le rapport.

La semaine dernière, de nouvelles informations ont donné lieu à de nombreuses spéculations, mais la question est de savoir ce que l'on sait à ce jour sur ces prétendus extraterrestres.

Marco Ugarte/Copyright 2018 The AP. All rights reserved
Des experts du Mexique, des États-Unis, du Japon et du Brésil se sont réunis devant le Congrès mexicain le 12/09/23 pour partager leurs conclusions sur l'existence des OVNISMarco Ugarte/Copyright 2018 The AP. All rights reserved

Lors de la session plénière du Congrès, Jaime Maussan a déclaré sous serment qu'il s'agissait d'êtres non humains.

Il a expliqué qu'ils avaient été enterrés dans une région reculée du Pérou et qu'ils étaient vieux d'environ 1 000 ans, selon des tests de datation au carbone qui auraient été effectués par des chercheurs de l'Université nationale autonome du Mexique (UNAM).

Ces affirmations ont toutefois été nuancées par l'université.

PUBLICITÉ

L'Institut de physique de l'université a nié que ses études puissent être utilisées pour prouver que les deux corps appartenaient à des extraterrestres.

L'analyse au carbone 14 a permis de prouver que les corps avaient été enterrés pendant 1 000 ans dans de la terre de diatomées, un type d'algue qui ne permet pas aux bactéries et aux champignons de se développer, ce qui a rendu possible leur conservation.

Dans un communiqué, l'institution précise que "ces analyses sont uniquement destinées à déterminer l'âge de l'échantillon apporté par chaque utilisateur et qu'en aucun cas nous ne tirons de conclusions sur l'origine de ces échantillons".

Lors de la séance du Congrès, Jaime Maussan a invité des militaires, des contrôleurs aériens et des astronomes à soutenir sa théorie.

PUBLICITÉ

Au fur et à mesure que la théorie des corps extraterrestres présumés persiste, les partisans et les détracteurs de Jaime Maussan se multiplient. Pendant ce temps, le monde entier attend de voir si les corps sont la preuve qu'il existe une vie au-delà de la Terre.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Corps d'aliens au Pérou : des médecins-légistes démontrent la supercherie

Ovnis : la NASA veut pouvoir enquêter librement et sérieusement

La Divine Comédie de Dante envoyée dans l'espace, pour les extraterrestres