EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Un service de bus à la demande désenclave les zones rurales d'Espagne

La région de Castille-et-León a lancé un service de bus à la demande dans ses zones rurales
La région de Castille-et-León a lancé un service de bus à la demande dans ses zones rurales Tous droits réservés Euronews
Tous droits réservés Euronews
Par Jaime Velázquez
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La région espagnole de Castille-et-León dispose d'un service de bus à la demande pour ses zones rurales. Si les usagers saluent son caractère pratique, les autorités se félicitent de réduire ainsi, les émissions de gaz à effet de serre.

PUBLICITÉ

Dans la région espagnole de Castille-et-León, l'une des zones les moins peuplées d'Europe, accéder aux services essentiels peut s'avérer compliqué.

Josefa Fernández a réservé un voyage en autobus depuis Olivares de Duero pour parcourir les 25 kilomètres qui la séparent du centre de santé le plus proche. Aucune offre de transport régulière ne relie son village de 300 habitants au chef-lieu du département.

Plus qu'une simple commodité

Mais grâce aux services à la demande, ces communes rurales ont trouvé une solution peu commune pour effectuer le trajet.

Josefa Fernandez, utilisatrice du service, livre son sentiment : "Cela fonctionne très bien, je suis très contente. Ils viennent nous chercher à 11h30 et nous ramènent à Olivares, Je le prends toujours pour aller au centre de santé," indique-t-elle.

Les clients peuvent réserver leur voyage par téléphone ou en ligne. Mais ces transports à la demande sont plus qu'une simple commodité, ils sont cruciaux pour garantir que les services essentiels restent accessibles à tous, quel que soit l'endroit où l'on vit.

Dans les zones peu habitées, les transports publics sont essentiels pour permettre aux citoyens de couvrir des besoins aussi élémentaires que de retirer de l'argent à un distributeur automatique ou même de se rendre au supermarché.

Pas d'arrêts inutiles

La Castille-et-León ne compte en moyenne, que 25 habitants au kilomètre carré. 90% de la population vit dans des villes de moins de 1000 résidents.

Ayant peu de passagers à prendre en charge et des ressources limitées, le service régional des transports a trouvé cette solution. Contrairement aux lignes de bus conventionnelles, cette offre à la demande emprunte des itinéraires variables, évitant ainsi les arrêts inutiles.

"Les usagers peuvent se rendre dans davantage d'endroits à moindre coût," précise María González Corral, conseillère à la mobilité pour la région de Castille-et-León. "De plus, évidemment, c'est bénéfique pour l'environnement car si nous ne faisons pas de kilomètres inutiles, les émissions que nous produisons sont moindres," affirme-t-elle.

Le gouvernement régional a mis en place ce service il y a dix-huit ans et depuis, il a attiré l'attention d'autres régions d'Espagne et de l'étranger qui cherchent à améliorer l’efficacité de leurs moyens de transport.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Voici les pays européens où les transports publics sont les moins chers et les plus accessibles

Rome : une ligne de métro sous le Colisée

L'Union européenne souhaite faciliter l'usage de la voiture électrique en Europe