EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
Au restaurant Racines à Bruxelles, une cinquantaine de convives ont pu faire l'expérience d'un repas sans gaz ni électricité. Un retour à l'"âge des carvernes".
Mis à jour:

Vidéo. À Bruxelles, un diner aux chandelles (un peu froid) contre l'inflation

Pour compenser la hausse significative du coût de l'énergie et des produits alimentaires, des restaurateurs bruxellois ont mis en place une solution étonnante : maintenir l'expérience du restaurant mais sans gaz ni électricité. Les plats sont froids ou grillés sur un barbecue et le diner n'est éclairé qu'à la bougie. Au menu, brioche aux anchois, porchetta et focaccia cuite au feu de bois, thon cru, porc grillé aux haricots et crème de ricotta à la confiture de citrouille et pistaches en dessert.

Pour compenser la hausse significative du coût de l'énergie et des produits alimentaires, des restaurateurs bruxellois ont mis en place une solution étonnante : maintenir l'expérience du restaurant mais sans gaz ni électricité. Les plats sont froids ou grillés sur un barbecue et le diner n'est éclairé qu'à la bougie. Au menu, brioche aux anchois, porchetta et focaccia cuite au feu de bois, thon cru, porc grillé aux haricots et crème de ricotta à la confiture de citrouille et pistaches en dessert.

Au total 12 restaurants sont impliqués dans l'initiative intitulée "Bruxelles in the dark".  L'idée est de ne pas perdre le lien avec les clients, qui pourraient rapidement renoncer à manger dehors, avec la hausse du coût de la vie.

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Dernières vidéos

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ
PUBLICITÉ