Des manifestants tenant des poupées de bébé et des pancartes sur lesquelles on peut lire "Droits humains pour les bébés volés" à Madrid, le 26 juin 2018.

Espagne : les "bébés volés" du franquisme reconnus comme victimes

Adopté définitivement mercredi par le Sénat, un texte de loi phare du gouvernement de gauche reconnaît pour la première fois comme victimes du franquisme les bébés enlevés à leurs familles durant la Guerre civile (1936-1939) et la dictature (1939-1975).

Dernières vidéos