This content is not available in your region

Suivez étape par étape les secrets de la fabrication du Saké

euronews_icons_loading
Suivez étape par étape les secrets de la fabrication du Saké
Par Euronews

Nous nous sommes rendus à Kyoto au Japon dans la fabrique de Saké Gekkeikan, pour suivre le processus de production de cette boisson alcoolisée typique du pays du soleil levant. Regardez notre vidéo ci-dessus et suivez les étapes de fabrication.

  1. Polissage du riz
    Lorsque le riz arrive à la fabrique de saké, la première étape consiste à le moudre et à le polir. La notion de polissage du riz est essentielle pour déterminer la qualité d'un saké.
  2. **Lavage et pressage du zir

**Une fois le riz lavé, il est trempé pour préparer le grain à la vapeur. 3. **Vapeur de riz
**Le riz est déposé dans le cuiseur vapeur et cuit à la vapeur par dessous. Ce processus dure généralement environ une heure.

  1. **Le koji

**On utilise une enzyme pour transformer l’amidon du grain en sucre, le koji qui est une substance obtenue en cultivant un champignon, l’aspergillus, sur du riz cuit à a vapeur pendant environ 48 heures.

  1. **Shubo , la levure de fermentation

**Avant la fermentation principale, le brasseur prépare un pré-ferment appelé « shubo », en mélangeant dans une petite cuve du riz cuit à la vapeur, du koji, de l’eau, et une grande quantité de levure.

  1. **Mormomi, le moult principal

**Le produit issu de la fermentation, appelé « moromi », est ensuite filtré afin d’en retirer le riz non-dissous et la levure, ne laissant ainsi que le saké.

  1. **Pressage et filtration

**Après la filtration initiale, le saké reste trouble. Il est alors laissé à reposer à basse température afin que les particules solides en suspension se dépose au fonds du contenant. Le liquide clair est alors transféré vers une autre cuve.