EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

À la découverte de Veliko Tarnovo, la "cité des Tsars" au cœur des Balkans

euronews
euronews Tous droits réservés 
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet article
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

🇧🇬 À la découverte de Veliko Tarnovo, la "cité des Tsars" qui fut la capitale médiévale de la Bulgarie.

PUBLICITÉ

Perchée sur des falaises abruptes au-dessus de la rivière sinueuse Yantra, l'ancienne capitale médiévale bulgare, Veliko Tarnovo, est un trésor abritant la forteresse de Tsarevest.

La "Cité des Tsars" comme l'appellent les bulgares, se compose d'une multitude de murs de fortification, de tours de guet et de donjons. Le lieu, symbole de la fierté bulgare, attire des milliers de touristes chaque année et compte également 18 églises et 400 habitations.

Les rois et les patriarches y avaient élus domicile dès le XIIème siècle, au moment de son âge d'or. Deux siècles plus tard, face à l'affaiblissement de l'Empire Byzantin, Veliko Tarnovo prétendit être "la troisième Rome" sur la base de son influence culturelle prééminente sur les Balkans et le monde slave orthodoxe.

Capture d'écran
EuronewsCapture d'écran

"Pour tous les Bulgares, venir ici une fois dans sa vie, c'est faire un voyage (…), comme une sorte de pèlerinage" explique Rumyana Pavlola, guide au musée régional de Veliko Tarnovo. Le lieu "évoque toujours le souvenir de notre glorieux passé, lorsque la Bulgarie avait accès à trois mers. C'était aux XIIe, XIIIe et XIVe siècles, lorsque la Bulgarie était une grande force politique, en concurrence avec l'Empire romain, avec Byzance".

Une architecture marquée par les présences étrangères

À travers les époques, chaque occupant a laissé son empreinte originale sur l'architecture, tantôt byzantine, thrace ou slave. Les peintures des monastères témoignent du passé à la fois tourmenté et majestueux de la ville.

Capture d'écran
EuronewsCapture d'écran

Le passé glorieux de Veliko Tarnovo la destinait à devenir la capitale de la Bulgarie moderne. Malgré le fait que la ville ait accueilli l'assemblée constituante lors de la libération du pays en 1878, l'histoire aura voulu que Sofia soit choisie comme capitale.

Veliko Tarnovo est sans nul doute une ville chargée d'histoire, à la croisée des chemins, entre Orient et Occident.

Partager cet article

À découvrir également

Divertissement, détente et festivités : la magie de Saint-Pétersbourg en été

Des routes culturelles invitent à découvrir les Balkans occidentaux autrement

Sites historiques, parcs et sports de glace : le charme unique de Moscou en hiver