Salon ITB : la reprise du tourisme et sa durabilité au centre des préoccupations

Aéroport Sky Harbor de Phoenix, aux Etats-Unis, samedi 4 mars 2023.
Aéroport Sky Harbor de Phoenix, aux Etats-Unis, samedi 4 mars 2023. Tous droits réservés AP Photo/Charlie Riedel
Par Cyril FournerisEuronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le plus grand salon du tourisme au monde, est de retour à Berlin après trois ans de crise sanitaire.

PUBLICITÉ

L'ITB Berlin, le plus grand salon du tourisme au monde, est de retour après trois ans de crise sanitaire.

Quelque 10 000 exposants et 160 000 visiteurs, dont de nombreux professionnels, sont attendus jusqu'à jeudi, déterminés à faire des affaires, et à tourner une page Covid qui a bouleversé l'industrie du voyage.

"L'industrie du voyage a prouvé qu'elle était résiliente et qu'elle savait s'adapter, se réjouit la directrice du salon Deborah Rothe. Nous constatons d'ores et déjà que l'industrie du voyage est en pleine croissance, que les réservations augmentent considérablement, en particulier pour les voyages à l'étranger. Nous constatons une augmentation des voyages internationaux mais aussi nationaux. Cependant, la durabilité est l'une des principales préoccupations."

Alors que de nombreux voyageurs tiennent à réduire l'impact climatique de leurs séjours, "Open for change" est le slogan du salon cette année.

Parmi les tendances, la tech bien sûr, mais aussi les modes de transport moins émetteurs, comme le train.

"L'industrie ferroviaire en Europe s'est très bien rétablie, dit le PDG de Rail Europe, Björn Bender. Si l'on compare les chiffres de 2022 à ceux de 2019, on constate que le volume a déjà augmenté de près de 10 % par rapport à la période qui a précédé l'arrivée du Covid. Je dirais que les prochaines années et décennies seront celles du voyage en train, car les pays européens investissent des milliards d'euros dans de nouvelles infrastructures."

D'autres misent sur leur authenticité. C'est le cas de la Géorgie, pays hôte de cette édition 2023.

D'après l'organisation mondiale du tourisme, l'OMT, les voyages internationaux ont atteint l'an dernier 63 % de leurs niveaux pré-Covid sur le plan mondial.

_"L'année 2022 a été assez impressionnante, e_xplique le ministre géorgien de l'Economie et du Développement durable, Levan Davitashvili. En termes de revenus, nous sommes au même niveau que 2019, donc nous sommes de retour sur les bons rails "

2023 pourrait marquer en Europe le retour du tourisme à des niveaux pré-Covid selon l'OMT. Mais cela dépendra, dit-elle, du ralentissement économique, de la situation des voyages en Asie-Pacifique et de l'évolution de la guerre en Ukraine.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Osez l'inconnu : le message de la Journée mondiale du tourisme à Riyad

ITB Berlin : les destinations tendances 2023 de la reprise post-Covid

A Toulouse, un voyage immersif vers la Lune