Quels sont les aéroports les plus stressants du monde ?

Une étude menée par le site web de conseil en matière de visas VisaGuide.World a établi le classement des aéroports les plus stressants du monde en décembre 2023.
Une étude menée par le site web de conseil en matière de visas VisaGuide.World a établi le classement des aéroports les plus stressants du monde en décembre 2023. Tous droits réservés Anete Lūsiņa
Par Rebecca Ann Hughes
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Cet article a été initialement publié en anglais

Pour rendre votre voyage un peu plus relaxant, pensez à éviter les aéroports suivants.

PUBLICITÉ

2023 a été une année difficile pour le transport aérien, l'industrie aéronautique étant en proie à des grèves, des problèmes de système et des conditions météorologiques perturbatrices.

Il se peut donc que de nombreux passagers envisagent les voyages de vacances - la période la plus chargée de l'année - avec appréhension.

Bien que de nombreux facteurs rendant les voyages aériens pénibles soient indépendants de la volonté des passagers, une chose que vous pouvez choisir est l'aéroport où vous prendrez votre vol.

Quel est l'aéroport le plus stressant du monde ?

Une étude menée par le site web de conseil en matière de visas "VisaGuide.World" a établi le classement des aéroports les plus stressants du monde en décembre 2023.

L'enquête a interrogé 1 642 passagers aériens de 53 nationalités différentes ayant effectué au moins deux voyages internationaux en avion en 2023.

Il leur a été demandé quels étaient les aspects du voyage aérien qui les stressaient le plus. Il s'est avéré que ces aspects étaient le nombre élevé de passagers, les grands aéroports souvent difficiles à parcourir en raison de leur taille, les aéroports bondés, la fréquence des retards de vol et la distance par rapport au centre ville.

À partir de ces préoccupations, "VisaGuide.World" a établi un classement des aéroports en utilisant cinq facteurs : le nombre total de passagers, la taille de l'aéroport en mètres carrés, la densité de passagers par mètre carré, la part des retards annuels et la distance du centre-ville en kilomètres.

London Gatwick arrive en tête du classement

Londres Gatwick, le deuxième plus grand aéroport du Royaume-Uni, est le plus stressant au monde.

Bien que le nombre de passagers qui utilisent Gatwick soit inférieur à la moyenne par rapport à d'autres aéroports, il affiche l'un des scores les plus élevés en termes de densité de passagers.

Son pourcentage de retards annuels est le deuxième plus élevé des dix premiers aéroports, et la distance qui le sépare du centre-ville - 43 kilomètres - est la plus grande.

La moitié des dix aéroports les plus stressants du monde se trouvent en Europe

L'aéroport d'Istanbul, en Turquie, arrive en deuxième position. C'est l'aéroport le plus fréquenté d'Europe, avec 64 289 107 passagers enregistrés en 2022, ce qui en fait le septième aéroport le plus fréquenté au monde.

Les voyageurs affirment qu'ils ont souvent des difficultés à s'orienter dans l'aéroport en raison de sa taille gigantesque - plus de 76 millions de mètres carrés.

L'aéroport allemand de Munich occupe la troisième place. Il a enregistré moins de la moitié de la fréquentation d'Istanbul la même année, soit 31 642 738 passagers. Mais la taille de l'aéroport de Munich est cinq fois plus petite que celle de l'aéroport d'Istanbul.

L'aéroport international de Denver, aux États-Unis, est classé quatrième, et la cinquième place est occupée par une autre plate-forme britannique, l'aéroport d'Heathrow.

Heathrow est le deuxième aéroport le plus fréquenté d'Europe avec 61 614 508 passagers et il est encore plus petit que l'aéroport de Munich.

La sixième place revient à l'aéroport international de Los Angeles, suivi de l'aéroport international de Rome-Fiumicino, de l'aéroport international de Dallas Fort Worth, de l'aéroport international John F. Kennedy et de l'aéroport international O'Hare.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Des employés de l'aéroport de Tenerife arrêtés après la disparition de bagages d'une valeur de 2 millions d'euros

Le Parlement européen veut supprimer les frais supplémentaires et les règles complexes des bagages à main sur les vols de l’UE

La France veut instaurer un prix minimum pour les vols et s'attaque aux compagnies low-cost