L'attraction touristique la plus Instagrammée de cette île grecque risque d'être emportée par les eaux

Une épave vieille de 43 ans est l'une des attractions les plus visitées et les plus photographiées de l'île.
Une épave vieille de 43 ans est l'une des attractions les plus visitées et les plus photographiées de l'île. Tous droits réservés Julian Timmerman
Par Rebecca Ann Hughes
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Cet article a été initialement publié en anglais

Une épave vieille de 43 ans est l'une des attractions les plus visitées et les plus photographiées de l'île de Zakynthos.

PUBLICITÉ

Si vous recherchez le hashtag Zante ou Zakynthos sur Instagram, près de la moitié des images de cette île grecque représentent une baie sablonneuse dominée par l'épave d'un vieux navire.

La plage de Navagio et son épave vieille de 43 ans sont l'une des attractions les plus visitées et les plus photographiées de l'île, et des compagnies touristiques proposent des excursions dédiées.

Des posts récents sur Instagram montrent cependant à quel point le navire s'est détérioré au cours de la dernière décennie.

Aujourd'hui, l'état du bateau a attiré l'attention des autorités qui craignent qu'il ne soit complètement emporté par les flots, ce qui représenterait une grande partie des revenus touristiques de l'île.

Peut-on encore visiter la plage de l'épave de Zante ?

La plage de Navagio, souvent surnommée Shipwreck Beach ou Smugglers' Cove, est célèbre pour l'épave du MV Panagiotis qui s'est échoué en 1980.

Son aspect légendaire est renforcé par les rumeurs selon lesquelles le navire transportait de la contrebande et a été abandonné par l'équipage au cours d'une violente tempête pour échapper à la marine qui le poursuivait.

A recent spate of bad weather caused pieces of the ship to break off, according to local press.
A recent spate of bad weather caused pieces of the ship to break off, according to local press.Max van den Oetelaar

Entourée de sable pâle immaculé et de falaises calcaires spectaculaires, la baie est l'un des endroits les plus visités et les plus photographiés de l'île.

En 2018, la plage a été brièvement fermée et la baignade et l'ancrage des bateaux ont été interdits après l'effondrement d'une partie de la falaise qui la surplombe.

En septembre 2022, un autre glissement de terrain s'est produit, provoqué par un tremblement de terre de magnitude 5,4 entre Céphalonie et Zante. L'accès à la plage a de nouveau été interdit et l'est toujours, sauf pour les bateaux venant de l'eau.

L'épave emblématique de Zante risque d'être emportée par les flots

Les falaises délicates qui entourent la baie ne sont pas le seul danger qui pèse sur l'épave.

Selon la presse locale, une récente vague de mauvais temps a provoqué le détachement de morceaux de la goélette.

Des photos comparatives montrent que l'épave se détériore depuis des années.

Les habitants et les opérateurs touristiques ont exhorté les autorités à intervenir immédiatement pour protéger le navire, en invoquant son importance pour les revenus de l'île. Certains se sont même portés volontaires pour gérer et financer eux-mêmes la conservation de l'épave.

Le maire de Zante, Giorgos Stasinopoulos, et le député Dionysis Aktypis demandent maintenant au ministère grec du tourisme et au ministère de l'économie et des finances de prendre des mesures pour protéger le site. La municipalité de Zante souhaite prendre en charge la gestion de l'épave et la réparation des dommages.

Cela comprend le contrôle de l'entretien, de la sécurité et de la délimitation des zones publiques d'accès et des points de vue.

Le maire propose également l'installation d'un système d'entrée contrôlé avec une méthode de paiement électronique.

À l'heure où nous écrivons ces lignes, les propositions n'ont pas été formellement acceptées, mais les autorités locales appellent à une action rapide avant que cette attraction touristique populaire ne disparaisse complètement.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Découvrez les destinations les plus accueillantes d'Europe en 2024

A Toulouse, un voyage immersif vers la Lune

Pourquoi les avions européens n'ont jamais été aussi sûrs ?