Une "forte secousse" inexpliquée dans un avion lors d'un vol Sydney-Auckland

Les ambulances quittent l'aéroport international d'Auckland le 11 mars 2024.
Les ambulances quittent l'aéroport international d'Auckland le 11 mars 2024. Tous droits réservés Dean Purcell/New Zealand Herald via AP
Par Angela Symons avec AP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Cet article a été initialement publié en anglais

Cet incident nous rappelle que le port de la ceinture de sécurité est indispensable en avion.

PUBLICITÉ

Les autorités enquêtent toujours sur les causes de la secousse qui a précédé le plongeon soudain d'un avion reliant l'Australie à la Nouvelle-Zélande.

Au moins 50 personnes ont été blessées lundi par ce que LATAM Airlines a décrit comme un "fort mouvement" à bord de l'avion chilien reliant Sydney à Auckland, en Nouvelle-Zélande.

Le Boeing 787-9 Dreamliner a ensuite atterri à l'aéroport d'Auckland comme prévu et aurait dû poursuivre sa route vers Santiago du Chili.

"L'avion a chuté sans prévenir. Les passagers ont été éjectés de leur siège, ont heurté le plafond de l'avion et ont été projetés dans les allées", a déclaré Brian Jokat, un passager, à la chaîne de télévision australienne ABC, mardi.

"Certains panneaux en plastique du plafond ont été brisés par les personnes qui ont été projetées vers le haut. Plusieurs personnes avaient la tête ensanglantée".

Quelle est la cause de la chute de l'avion ?

LATAM Airlines a déclaré dans un communiqué qu'il y avait eu "un incident technique pendant le vol qui a provoqué un fort mouvement". Dans un communiqué ultérieur, la compagnie aérienne a indiqué que l'avion "a subi une forte secousse pendant le vol, dont la cause fait actuellement l'objet d'une enquête".

La compagnie aérienne a déclaré qu'elle travaillait avec les autorités pour faciliter l'enquête.

Les passagers ont été accueillis par des ambulanciers et plus de dix véhicules d'urgence lorsque l'avion a atterri à Auckland.

Une cinquantaine de personnes ont été soignées sur place pour des blessures pour la plupart légères, tandis que 13 ont été hospitalisées, a déclaré un porte-parole des ambulanciers.

LATAM a précisé que la majorité des 13 personnes hospitalisées ont pu quitter l'hôpital peu de temps après, et que seuls un passager et un membre du personnel de cabine ont eu besoin de soins supplémentaires, "sans que leur vie ne soit menacée".

Les passagers qui ne portaient pas leur ceinture de sécurité ont "rebondi sur le plafond"

Des passagers ont déclaré qu'un certain nombre de personnes ne portaient pas leur ceinture de sécurité lorsque le vol LA800 a chuté brusquement.

"Si vous étiez dans votre siège sans ceinture, vous avez été projeté directement au plafond et vous avez rebondi. J'ai eu la chance d'être l'un de ceux qui étaient attachés lors de cet incident", a déclaré Brian Jokat à ABC.

Il a ajouté qu'il s'est réveillé soudainement pendant la chute et a trouvé le passager qui était à côté de lui "sur le plafond de l'avion".

La compagnie aérienne a déclaré qu'elle "regrette les désagréments et les blessures que cette situation a pu causer à ses passagers, et réitère son engagement à faire de la sécurité une priorité dans le cadre de ses normes opérationnelles".

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Un nouvel engin autonome porte les espoirs de la recherche hypersonique

Boeing a 90 jours pour présenter un plan de sécurité

L'action d'Airbus atteint un niveau record alors que Boeing traverse des turbulences