France : la culture pèse sept fois plus lourd dans le PIB que l’industrie automobile

France : la culture pèse sept fois plus lourd dans le PIB que l’industrie automobile
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
PUBLICITÉ

L’importance de la culture dans l’économie française a été chiffrée par une étude conjointe des ministères de l’Economie et de la Culture. Avec 58 milliards d’euros annuels de valeur ajoutée, qui correspondent à 3,2% du produit intérieur brut (PIB), la culture contribue sept fois plus à la richesse nationale que l’industrie automobile (8,6 milliards), deux fois plus que les télécommunications (25,5 milliards) et elle approche la contribution du secteur agricole et agroalimentaire (60,4 milliards).

Le périmètre retenu par l‘étude englobe le spectacle vivant, le patrimoine, les arts visuels, la presse, le livre, l’audiovisuel, la publicité, l’architecture, le cinéma, les industries de l’image et du son, ainsi que “l’accès aux savoirs et à la culture” (bibliothèques, archives…).

La culture emploie en France 670 000 personnes, soit 2,5% de l’emploi total en France, selon cette enquête réalisée par l’Inspection générale des finances et l’Inspection générale des affaires culturelles. L’emploi culturel se concentre dans le spectacle vivant (150 000 emplois), la publicité (100 000) et la presse (87 000).

L’intervention de l’Etat dans le domaine de la culture et de la communication s‘établit à 13,9 milliards d’euros (11,6 milliards de crédits budgétaires, 1,4 milliard de dépenses fiscales et 0,9 milliard de taxes affectées à différents organismes de redistribution). De son côté, l’effort des collectivités territoriales en faveur de la culture (dont une partie vient de l’Etat) est de 7,6 milliards environ. L’audiovisuel est le secteur qui capte le plus de soutien de l’Etat (5,5 milliards), notamment grâce à la redevance.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

No Comment : traditionnels tournois de joutes aquatiques à Sète

La foule au rendez-vous pour les Fêtes de Bayonne

Le salon VivaTech met l'IA au cœur des ambitions européennes