PUBLICITÉ

Nigeria : les lycéennes enlevées seront traitées en "esclaves", "vendues" et "mariées" de force

Nigeria : les lycéennes enlevées seront traitées en "esclaves", "vendues" et "mariées" de force
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
PUBLICITÉ

Les lycéennes enlevées mi-avril dans le nord-est du Nigeria seront traitées en “esclaves”, “vendues” et “mariées” de force, a déclaré le chef du groupe islamiste Boko Haram dans une vidéo obtenue lundi par l’agence de presse AFP.

“J’ai enlevé les filles. Je vais les vendre sur le marché, au nom d’Allah”, a déclaré Abubakar Shekau, évoquant les 223 adolescentes portés disparues, alors que des informations circulent sur leur possible transfert au Tchad et au Cameroun voisins, où elles auraient été vendues pour 12 dollars chacune.

Shekau, qui dit garder “des gens comme esclaves”, déclare avoir enlevé les lycéennes parce que “l‘éducation occidentale doit cesser” et que les filles “doivent quitter (l‘école) et “être mariées”.

AFP

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Attaques meurtrières au Nigeria : près de 200 villageois assassinés

Attaque au couteau "terroriste" dans une église de Sidney

Un homme suspecté d'être membre actif du groupe Etat islamique arrêté en Italie