DERNIERE MINUTE

Nigeria : les lycéennes enlevées seront traitées en "esclaves", "vendues" et "mariées" de force

Nigeria : les lycéennes enlevées seront traitées en "esclaves", "vendues" et "mariées" de force
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Les lycéennes enlevées mi-avril dans le nord-est du Nigeria seront traitées en “esclaves”, “vendues” et “mariées” de force, a déclaré le chef du groupe islamiste Boko Haram dans une vidéo obtenue lundi par l’agence de presse AFP.

“J’ai enlevé les filles. Je vais les vendre sur le marché, au nom d’Allah”, a déclaré Abubakar Shekau, évoquant les 223 adolescentes portés disparues, alors que des informations circulent sur leur possible transfert au Tchad et au Cameroun voisins, où elles auraient été vendues pour 12 dollars chacune.

Shekau, qui dit garder “des gens comme esclaves”, déclare avoir enlevé les lycéennes parce que “l‘éducation occidentale doit cesser” et que les filles “doivent quitter (l‘école) et “être mariées”.

AFP

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.