DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

République Centrafricaine : la catastrophe sanitaire et humanitaire

Access to the comments Discussion
Par Euronews
République Centrafricaine : la catastrophe sanitaire et humanitaire
Taille du texte Aa Aa

“On est toujours sur les priorités sanitaires qu’on adresse depuis longtemps, et notamment au travers de nos rapports, sur la crise silencieuse en 2011.
On est toujours sur les memes priorites sanitaires. Aujourd’hui les gens meurent du paludisme. Le paludisme c’est 50 pourcent des causes de consultation et d’hospitalisation des enfants. Le paludisme est vraiment ici le problème de santé numéro un. On va enchaîner avec les problemes habituels de santé des enfants, les infections respiratoires, les diarrhées etc. Le problème du HIV est une problèmatique importante. C’est la plus haute prévalence des pays d’Afrique Centrale. On est entre 5 et 10 pourcent de prévalence selon les zones du pays.
En plus aujourd’hui on a évidemment les victimes de violences. Soit des blessés au moment des combats soit des populations déplacées par des combats, qui vont être en besoin d’assistance temporaire ou plus ou moins longue. Il y a des camps ici qui durent depuis plus d’un an.,Cela peut être des déplacements sporadiques qui durent quelques jours ou quelques semaines dans l’arrière -pays. Et puis il y a les victimes de violences sexuelles sur lesquelles on a des projets aussi.
Plus largement, le manque d’Etat et ce système de chaos fait que la violence reste le système de régulation sociale, reste le seul et unique, donc on a affaire à une société extrémement violente. Les conflits de voisinage, les conflits de famille, les conflits sociaux, salariés- employeurs, vont se régler beaucoup plus facilement par la violence parce qu’il n’y a pas d’autre interlocuteur. Voilà sur les problèmes sanitaires où on en est aujourdhui.”