Le monde s'est recueilli à Auschwitz-Birkenau

Le monde s'est recueilli à Auschwitz-Birkenau
Par Fabien Farge avec AFP, Reuters
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

70 ans après la libération du plus grand camp d’extermination nazi, les derniers survivants, les derniers témoins de l’horreur absolue sont revenus

PUBLICITÉ

70 ans après la libération du plus grand camp d’extermination nazi, les derniers survivants, les derniers témoins de l’horreur absolue sont revenus sur ces terres de l’enfer pour mieux raconter de manière poignante leur terrible épreuve. Parler aussi pour délivrer un message de mémoire alors qu’un million de juifs furent assassinés ici parce qu’ils étaient juifs, et un message également de mise en garde face à une nouvelle montée de l’antisémitisme en Europe.

Le président du Congrès Juif Mondial, l’Américain Ronald S. Lauder a rappelé que “les Juifs étaient de nouveau des cibles en Europe aujourd’hui faisant allusion aux attaques de Paris. Ne permettez pas que cela se produise encore”, a-t-il martelé.

Et c’est en larmes que Roman Kent a expliqué que “les survivants ne voulaient pas que “le passé soit l’avenir de nos enfants”.

Les représentants de 49 pays étaient présents aux côtés de 300 survivants de
l’Holocauste. Ils ont marché sous la neige jusqu’au monument aux victimes de Birkenau, pour y déposer des fleurs et des cierges afin que la flamme du souvenir et de la mémoire ne s‘éteigne jamais.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

En Serbie, la difficile identification des migrants morts noyés dans les rivières et fleuves

Henry Kissinger, figure controversée de la diplomatie américaine, est mort

70 000 morts supplémentaires en Europe en 2022 à cause de la chaleur