PUBLICITÉ

Les milices chiites tiennent le Yémen et inquiètent leurs voisins du Golfe

Les milices chiites tiennent le Yémen et inquiètent leurs voisins du Golfe
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
PUBLICITÉ

Les milices chiites assoient un peu plus leur pouvoir au Yémen. Entrés dans la capitale en septembre, elles ont renversé le mois dernier le gouvernement et poussé à la démission le président, le 22 janvier.

Ce vendredi ses représentants ont annoncé la dissolution du parlement et la création de nouvelles instances dirigeantes.

Un présentateur télé s’est rallié à leur cause :
“Nous sommes en train de former un comité révolutionnaire et un conseil national de transition qui va remplacer la chambre des représentants. Le bureau du président va aussi être remplacé par un conseil présidentiel, qui sera composé de cinq membres élu par le conseil national”.

La prise du pouvoir par ces milices chiites, appelées Houthis, a provoqué plusieurs manifestations de jeunes. Le Yémen est un pays majoritairement sunnite et beaucoup ont vu dans cette prise de pouvoir l’influence cachée de l’Iran.

Les pays du Golfe voisins du Yémen s’en inquiètent en tous cas et discutent en ce moment avec les Etats-Unis de débattre de cette nouvelle donne yéménite devant les Nations-Unies.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Les rebelles Houthis tirent de nouveaux missiles balistiques en mer Rouge, un pétrolier endommagé

Une attaque des Houthis contre un navire marchand dans le Golfe d'Aden a fait 3 morts et 4 blessés

Nouveaux raids américano-britanniques au Yémen contre les rebelles houthis