Ukraine : l'accalmie rompue par la mort d'un journaliste

Ukraine : l'accalmie rompue par la mort d'un journaliste
Tous droits réservés 
Par Sandrine Delorme avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Les séparatistes pro-russes sont sur les routes avec leurs chars près de Donetsk. C’est finalement tout ce que prouvent ces images. L’OSCE confirme

PUBLICITÉ

Les séparatistes pro-russes sont sur les routes avec leurs chars près de Donetsk. C’est finalement tout ce que prouvent ces images. L’OSCE confirme qu’il y a du mouvement mais dit ne pas être en mesure de faire un état des lieux complet du retrait des armes lourdes.

Les autorités ukrainiennes ont en tout cas constaté une nette accalmie de la situation militaire dans la journée, même si des rebelles ont tiré au lance-roquette sur Avdiivka en violation du cessez-le-feu du 12 février.

Puis en fin d’après-midi, l’armée ukrianienne a fait savoir qu’un reporter photo ukrainien avait été mortellement touché par un tir d’artillerie à Pisky. Cette petite ville située au nord-est de Donetsk est normalement sous le contrôle de l’armée ukrainienne. Sergei Nikolaev travaillait pour le journal Segodnya, il a été blessé à la tête puis est mort à l’hôpital.

En deux jours, quatre soldats ukrainiens auraient aussi été tués.

Photoreporter of a Ukrainian newspaper Segodnya Sergey Nikolaev was wounded to the head in #Pisky & died in hospital pic.twitter.com/Grsl1fnqqZ

— English Lugansk (@loogunda) 28 Février 2015

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Ukraine : au moins 13 morts dans des frappes russes à Tchernihiv

Guerre en Ukraine : Kyiv demande de nouvelles armes et munitions à ses alliés occidentaux

La situation dans le Donbass "s'aggrave", l'Allemagne livre "en urgence" un système Patriot