EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Indonésie : l'Australie tente une nouvelle fois de sauver ses ressortissants condamnés à mort

Indonésie : l'Australie tente une nouvelle fois de sauver ses ressortissants condamnés à mort
Tous droits réservés 
Par Raphaele Tavernier avec AFP, AP, Reuters
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

L’Australie joue sa dernière carte pour tenter de sauver ses deux ressortissants condamnés à mort pour trafic de drogue en Indonésie. Elle réclame

PUBLICITÉ

L’Australie joue sa dernière carte pour tenter de sauver ses deux ressortissants condamnés à mort pour trafic de drogue en Indonésie. Elle réclame une enquête. Le procès d’Andrew Chan et Myuran Sukumaran, aurait été, selon Canberra, entaché de corruption.

De leur côté, les proches des deux condamnés continuent d’appeler les autorités indonésiennes à la clémence, appuyés par le Premier ministre australien et le président français. Depuis Paris, où ils se sont entretenus ce lundi matin, ces derniers ont “condamné la peine de mort en toutes circonstances”.

“Nous abhorrons la peine de mort, nous nous y opposons chez nous et aussi à l‘étranger. Je veux rassurer les Australiens et leur dire que même si les heures sont comptées, nous continuons de manière très forte à tenter de faire comprendre au gouvernement indonésien que tout cela n’est pas dans l’intérêt de l’Indonésie”, a dit Tony Abbott.

L’exécution des deux ressortissants australiens pourrait avoir lieu mercredi. Condamné lui aussi pour trafic de drogue, le Français Serge Atlaoui a, lui, obtenu un répit de la part des autorités indonésiennes.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

No Comment : catastrophe ferroviaire en Indonésie

No Comment : au moins onze morts dans l'éruption du volcan Marapi en Indonésie

Indonésie : 200 nouveaux réfugiés rohingyas débarquent dans l'ouest de l'Indonésie