EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Les Etats-Unis tancent à nouveau la Russie dans le dossier ukrainien

Les Etats-Unis tancent à nouveau la Russie dans le dossier ukrainien
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Ce jeudi, à Kiev, l’ambassadrice américaine auprès de l’ONU a prononcé un discours devant plusieurs centaines de personnes au Palais d’octobre, à

PUBLICITÉ

Ce jeudi, à Kiev, l’ambassadrice américaine auprès de l’ONU a prononcé un discours devant plusieurs centaines de personnes au Palais d’octobre, à deux pas du Maidan, haut lieu de la contestation l’an dernier.
Samantha Power a rappelé l’occupation de la Crimée par les Russes avant son annexion, et dénoncé l’attitude de Moscou, qui finance et arme les séparatistes de l’est du pays. “Personne ne veut porter préjudice à l‘économie russe”, a indiqué Samantha Power, “mais ce sont les conséquences – un isolement diplomatique et économique- que la Russie doit affronter suite à l’agression commise, et si elle devait se poursuivre”. Moscou dément toujours son implication dans ce conflit qui a fait plus de 6 400 morts en l’espace d’un an. Les Etats-Unis et six autres pays du G7 ne lèveront donc les sanctions contre la Russie, que si les accords de Minsk sont respectés. Le respect de la souveraineté de Kiev reste un sujet central de préoccupation. La représentation de l’ONU en soutien aux accords de Minsk va bientôt ouvrir à Kiev. Son installation imminente était l’un des objectifs de la visite de Samantha Power. Avec l’ouverture de ce bureau, les Nations-Unies recevront des informations de première main qui rendra plus qualitatif le suivi de la situation dans l’est de l’Ukraine.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Meurtres, tortures, le lourd prix à payer des Ukrainiens depuis l'invasion russe (Rapport du HCDH)

Bombardements meurtriers sur l'Ukraine : Kyiv met en garde contre "des mois difficiles à venir"

Après les frappes russes destructrices sur Odessa, des drones tombent sur Moscou