EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Catalogne : Mariano Rajoy assure que ''personne ne brisera l'unité de l'Espagne''

Catalogne : Mariano Rajoy assure que ''personne ne brisera l'unité de l'Espagne''
Tous droits réservés 
Par Julien Pavy avec AFP
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Mariano Rajoy ne permettra pas que l’on brise l’unité de l’Espagne. Le Premier ministre espagnol a réaffirmé son opposition à l’indépendance de la

PUBLICITÉ

Mariano Rajoy ne permettra pas que l’on brise l’unité de l’Espagne. Le Premier ministre espagnol a réaffirmé son opposition à l’indépendance de la Catalogne, au lendemain de la convocation d‘élections régionales anticipées pour le 27 septembre. Le président de la Catalogne, Artur Mas, souhaitant faire de ce scrutin un plébiscite pour l’indépendance.

“Personne ne brisera l’unité de l’Espagne, a lancé le Premier ministre. Personne ne va faire des citoyens catalans des étrangers dans leur propre pays. L‘État et le gouvernement ne les laisseront pas sans protection.”

Artus Mas, le président de la Catalogne, promet de parvenir à l’indépendance en 18 mois, en cas de victoire de la liste ‘‘Ensemble pour le oui’‘ aux régionales du 27 septembre. C’est un véritable défi qu’il lance au pouvoir central à Madrid. ‘‘Si, dans la nuit du 27 septembre, il y a plus de députés favorables au non que de députés favorables au oui, eh bien le Premier ministre Rajoy sera certainement le premier à dire que la majorité des Catalans ne veut pas suivre ce processus vers l’indépendance. Donc si l’argument est valable pour le non, il devrait être également valable pour le oui.’‘

En novembre dernier, Artus Mas avait organisé un référendum sur l’indépendance de la Catalogne remporté à 80 % par les partisans du oui, mais jugé illégal par le gouvernement central. Les indépendantistes catalans n’excluent pas de déclarer unilatéralement l’indépendance de la région, si Madrid bloque le processus.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La Serbie accepte les voitures avec des plaques d'immatriculation du Kosovo

Emmanuel Macron propose "une autonomie à la Corse", mais pas "contre l'Etat"

Emmanuel Macron propose à la Corse de devenir autonome "sans désengagement de l'Etat"