Ukraine : le chef d'état-major russe placé sur la liste des fugitifs à arrêter

Ukraine : le chef d'état-major russe placé sur la liste des fugitifs à arrêter
Par Euronews avec Euronews-Kiev
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Valery Gerasimov et dix autres militaires russes sont accusés par les services de sécurité ukrainiens “d’avoir organisé un conflit armé dans le pays

PUBLICITÉ

Valery Gerasimov et dix autres militaires russes sont accusés par les services de sécurité ukrainiens “d’avoir organisé un conflit armé dans le pays en particulier l‘été dernier dans la région d’Ilovaysk”. Selon Kiev, plus de 360 soldats ont été tués et 180 autres sont portés disparus dans cette opération. Une enquête pénale a été ouverte dès l’an dernier.

“Du 8 au 23 août 2014, sous les ordres de Gerasimov, les positions de l’armée ukrainienne ont été systématiquement attaquées avec des missiles et des lances-roquettes Grad, Smerch et Ouragan en provenance du territoire de la Fédération de Russie. Et cela a été confirmé par des preuves”, affirme Anatoliy Matios, le procureur militaire en chef de l’Ukraine.

Gerasimov est par ailleurs sur la liste des personnalités russes sanctionnées par l’Union européenne.

Le Ministère russe de la Défense a immédiatement réagi en dénonçant “des accusations de Kiev qui ne sont pas fondées et qui ne sont que des allégations, car il n’y pas de troupes russes dans le sud-est de l’Ukraine”.

“Le bureau du Procureur général de l’Ukraine est déterminé à tout faire pour commencer dès que possible le procès par contumace du chef d‘État-major de la Russie. Mais cela pourrait être problématique, car il n’y a pas de précédent en Ukraine pour ce type de procès par contumace et pour crimes de guerre”, précise notre correspondante, Maria Korenyuk.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Guerre en Ukraine : civils et militaires se préparent à l'hiver

Ukraine : des civils tués après de nouvelles frappes russes

Les forces russes ont lancé une nouvelle attaque contre le Sud et l'Est de l'Ukraine