DERNIERE MINUTE

Législatives sous haute sécurité au Sri Lanka

Législatives sous haute sécurité au Sri Lanka
Taille du texte Aa Aa

La campagne électorale a été émaillée de violences. Fin juillet, l’attaque d’un meeting du Parti d’Union nationale, membre de la coalition gouvernementale, a fait deux morts et 12 blessés. 63 000 policiers ont donc été mobilisés ce lundi pour ces législatives qui opposent deux grandes figures politiques du pays. D’un côté, l’ancien chef de l‘État Mahinda Rajapakse, qui avait pourtant passé près de dix ans au pouvoir. De l’autre, Ranil Wickremesinghe, le chef de gouvernement qui s’est prononcé en faveur d‘élections anticipées dans le but de renforcer sa majorité au Parlement et de faciliter la mise en œuvre de réformes.

Les résultats seront connus demain.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.