200 000 élèves privés de rentrée scolaire dans la bande de Gaza

200 000 élèves privés de rentrée scolaire dans la bande de Gaza
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Des milliers d’enseignants, assistants, personnels de santé et personnels administratifs de l’agence des Nations unies pour les réfugiés

PUBLICITÉ

Des milliers d’enseignants, assistants, personnels de santé et personnels administratifs de l’agence des Nations unies pour les réfugiés palestiniens, l’UNRWA, ont mené une grève ce lundi dans la bande de Gaza. Conséquence : plus de 200 000 élèves ont été privés de rentrée scolaire.

Sur une population d’environ 1,8 million de personnes vivant dans la bande de Gaza, 1,26 million sont des réfugiés palestiniens, selon les chiffres de l’UNRWA. L’agence assure l‘éducation de la très grande majorité des enfants, 225.000 répartis dans 245 écoles. Mais l’UNRWA, financée principalement par les contributions volontaires des États membres de l’ONU, se bat depuis des années contre le manque de ressources. L’agence avait menacé cet été de repousser la rentrée faute de fonds de la part des donateurs internationaux et de mettre une partie de son personnel au chômage technique, sans salaire, pendant un an. Cette décision a finalement été gelée, en raison de nouveaux dons. Mais les employés de l’UNRWA réclament son annulation pure et simple.

Avec AFP

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

"L'enfer sur terre" : la situation humanitaire se dégrade à Gaza

Des centaines de Palestiniens soupçonnés d'être complices du Hamas arrêtés

Gaza : des frappes israéliennes sur un camp de réfugiés font plus de 80 morts, selon le Hamas