EventsÉvènementsPodcast
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Israël : les balles réelles autorisées contre les lanceurs de pierre palestiniens

Israël : les balles réelles autorisées contre les lanceurs de pierre palestiniens
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le gouvernement israélien a formellement adopté dimanche une série de mesures autorisant notamment les tirs à balles réelles contre des Palestiniens

PUBLICITÉ

Le gouvernement israélien a formellement adopté dimanche une série
de mesures autorisant notamment les tirs à balles réelles contre des Palestiniens lançant des pierres lorsque la vie de civils est menacée.
“Les pierres et les bombes incendiaires sont des armes mortelles qui ont tué et tuent encore, a justifié le Premier ministre Benjamin Netanyahu. Alors, nous changeons les consignes données aux forces de police opérant à Jérusalem.” Le Premier ministre israélien a aussi tenu à distinguer la manifestation, la protestation, de ce qu’il appelle un “terrorisme populaire”.

L’ONG B’Tselem (Centre israélien d’information pour les droits de l’homme dans les territoires occupés) a immédiatement dénoncé une mesure qui, selon elle, ne peut que conduire à alimenter le cycle de violences. “Ce type d’approche, basé sur l’usage de la force, et uniquement cela, ce n’est pas seulement immoral, c’est aussi illégal”, a commenté sa porte-parole, Sarit Michaeli. En insistant sur la nécessité, certes de protéger la population, mais aussi de s’attaquer aux racines du problème.

Dimanche, à Jénine, en Cisjordanie, de nouveaux affrontements ont opposé Palestiniens et forces de l’ordre israéliennes. Alors qu‘à Jérusalem-Est, la situation était calme sur l’esplanade des Mosquées.
La police israélienne a annoncé avoir arrêté 39 Palestiniens en Cisjordanie et à Jérusalem-Est à la suite des manifestations et affrontements de ces derniers jours.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Les sirènes à Tel-Aviv pour la première fois depuis des mois, Hamas "tire un barrage" depuis Gaza

MAJ: Israël annule la décision de confisquer le matériel de diffusion d'AP

M. Netanyahu qualifie l'annonce d'un mandat d'arrêt de la CPI de "nouvel antisémitisme".