EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Burkina Faso : les putschistes acceptent de rendre le pouvoir

Burkina Faso : les putschistes acceptent de rendre le pouvoir
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Maître d‘œuvre du Coup d‘État du 17 septembre, le général Gilbert Diendere a négocié avec les militaires entrés dans la capitale, Ouagadougou, cette

PUBLICITÉ

Maître d‘œuvre du Coup d‘État du 17 septembre, le général Gilbert Diendere a négocié avec les militaires entrés dans la capitale, Ouagadougou, cette nuit, alors qu’un projet de sortie de crise a été présenté dimanche par la Cédéao, la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest.

Réaction de Gilbert Diendere : “nous confirmons notre engagement à remettre le pouvoir aux autorités civiles de la transition à l’issue de l’accord définitif de sortie de crise, sous l‘égide de la Cédéao”

Jeudi dernier le général Diendere et 1 500 de ses hommes ont assiégé le président par intérim, Michel Kafando, et les membres du gouvernement de transition mis en place l’année dernière, après la chute de son prédécesseur Blaise Compaoré. Michel Kafando se trouve actuellement en sécurité à l’ambassade de France de Ouagadougou, mais son Premier ministre Isaac Zida, est toujours entre les mains des putschistes, au grand dam de la majeure partie de la société civile.

Je confirme, avec l'autorisation du Président Kafando, qu'il est bien à la résidence de France. #Burkina

— Gilles Thibault (@G_Thibault_Fr) 21 Septembre 2015

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

L'attaque contre Robert Fico, signe d'une radicalisation de la société slovaque ?

En Irlande aussi, l'accueil des migrants commence à diviser la société

La crise politique polonaise s'approfondit