Exécution suspendue aux Etats-Unis pour des doutes sur un produit létal

Exécution suspendue aux Etats-Unis pour des doutes sur un produit létal
Par Euronews avec AFP, Reuters
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La décision prise par la gouverneure républicaine de l’Oklahoma est intervenue hier soir à la toute dernière minute. L’exécution de Richard Glossip

PUBLICITÉ

La décision prise par la gouverneure républicaine de l’Oklahoma est intervenue hier soir à la toute dernière minute.

L’exécution de Richard Glossip, 52 ans a été repoussée au 6 novembre.

D’ici là, l’actuel protocole d’injection létale va être revu afin de lever tous les doutes explique ce représentant de la justice. Il y a quelques mois une injection ratée et l’agonie d’un autre condamné à mort avait relancé le débat sur les méthodes d’exécution.

Mais dans le cas de Richard Glossip, une vaste campagne est menée par de nombreuses personnes convaincues de son innocence et le pape François a même demandé sa grâce.

Richard Glossip a été reconnu coupable d’avoir commandité le meurtre du propriétaire d’un motel dont il assurait la gestion, sur la base du seul témoignage très controversé de Justin Sneed. Ce jeune de 19 ans a plaidé coupable et impliqué Glossip pour éviter la peine de mort pour lui-même et il a négocié une réclusion à perpétuité.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

New York touché par un séisme de magnitude 4,8

No Comment : un mort et deux blessés après la chute d'une section de grue en Floride

L'enquête sur l'effondrement du pont de Baltimore s'accélère