EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Manifestation contre la visite du président égyptien à Londres

Manifestation contre la visite du président égyptien à Londres
Tous droits réservés 
Par Euronews avec AFP, REUTERS
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

“Al Sissi rentre chez toi !” C’est par ces mots qu’environ 200 personnes ont dénoncé la présence d’Abdel Fattah al-Sissi qui débute ce jeudi une

PUBLICITÉ

“Al Sissi rentre chez toi !”

C’est par ces mots qu’environ 200 personnes ont dénoncé la présence d’Abdel Fattah al-Sissi qui débute ce jeudi une visite officielle au Royaume-Uni.

Une foule réunie devant le 10 Downing Street, la résidence du Premier ministre britannique David Cameron.

Notre correspondant à Londres, Ali Kheradpir explique que “cette protestation vise à dénoncer le rôle majeur joué par Al Sissi dans la répression des opposants en Egypte”.

Le nouveau raïs du Caire “n’est pas le bienvenu” selon ces pancartes qui le qualifie de “dictateur qui a écrasé la démocratie égyptienne”. Londres ne doit pas conclure d’accords avec ce régime selon les manifestants à l’image de cet homme : “nous sommes ici pour dire au gouvernement qu’il a commis une grave erreur en acceptant d’inviter cet homme ou en acceptant son invitation. Car cela contredit des règles pourtant établies par ce gouvernement”.

Feuille de route vers la démocratie ou la dictature ?

Avis partagé par cet autre : “il est triste de voir la Grande-Bretagne inviter un boucher, un dictateur”.

Des accusations rejetées en bloc par Al Sissi qui affirme avoir organisé des “élections transparentes et que les arrestations des opposants sont légales”. Et le numéro 1 égyptien de plaider “la stabilité alors que son pays fait face à des problèmes monumentaux”. Depuis la destitution de son prédécesseur islamiste Mohamed Morsi en 2013, plus de 1 400 manifestants réclamant son retour ont été tués, plus de 15.000 Frères musulmans et sympathisants emprisonnés.

“David Cameron shame on you” crient des manifestants hostiles à la visite du président égyptien al-Sissi à Londres pic.twitter.com/siChwOBjXW

— Edouard Guihaire (@EdouardGuihaire) 4 Novembre 2015

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le Royaume-Uni cherche à rétablir ses relations avec l'UE

No comment : un championnat mondial de course d'escargot en Angleterre

Royaume-Uni : le vote pour les élections générales est en cours