EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Bruxelles reste en alerte maximale

Bruxelles reste en alerte maximale
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le degré d’alerte terroriste a été maintenu à son niveau 4, le maximal pour la capitale belge en raison d’une “menace sérieuse et imminente”. Il doit

PUBLICITÉ

Le degré d’alerte terroriste a été maintenu à son niveau 4, le maximal pour la capitale belge en raison d’une “menace sérieuse et imminente”. Il doit en théorie être réévalué lundi 30 prochain.
Pour le reste du territoire, le niveau 3 s’applique, correspondant à une menace “possible et vraisemblable” selon le Premier ministre belge, Charles Michel qui a demandé au Maroc une collaboration “étroite”.

“Nous souhaitons tout mettre en œuvre pour pouvoir retrouver progressivement le cours d’une vie la plus normale possible, compte tenu de la vigilance dont il faut faire preuve. Cela signifie donc qu’il a été décidé que les écoles seraient rouvertes à partir de mercredi et que des mesures de sécurité complémentaires seront prises autour des écoles, et que le métro serait rouvert y compris à partir de mercredi”, affirme Charles Michel, le Premier ministre belge.

“Je suis peu sous tension, oui, tendu, mais d’autre part, je me sens aussi sécurisé. Il y a suffisamment de policiers et de militaires donc je me sens bien”, explique cet homme.

Le métro bruxellois est fermé depuis samedi matin, suite à la décision de relever le niveau d’alerte à son degré maximal, les autorités belges craignant une réplique des attentats de Paris sur des cibles potentielles comme les zones commerciales et les endroits à forte fréquentation, tels les transports en commun.

Menace terroriste à #Bruxelles : les gares de Schuman, Bruxelles-Ouest, Merode et Delta fermées ce mardi https://t.co/5Zb2u7p9eA

— Le Soir (@lesoir) 23 Novembre 2015

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

« C'est le signal d'alarme pour l'Europe »

Belgique : une forte tempête fait des ravages à Bruxelles

L'OTAN commande 220 000 obus d'artillerie d'une valeur de 1,1 milliard d'euros pour l'Ukraine