EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Un kamikaze est à l'origine de l'attentat de Tunis qui a fait 13 morts mardi après-midi

Un kamikaze est à l'origine de l'attentat de Tunis qui a fait 13 morts mardi après-midi
Tous droits réservés 
Par Euronews avec Avec AFP et AP
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L’attentat qui a fait 13 morts, mardi après-midi en plein coeur de Tunis, a été perpétré par un kamikaze. Selon les enquêteurs, un homme dont

PUBLICITÉ

L’attentat qui a fait 13 morts, mardi après-midi en plein coeur de Tunis, a été perpétré par un kamikaze.
Selon les enquêteurs, un homme dont l’identité n’a pas encore été révélée,s’est fait exploser alors qu’il montait dans un bus à bord duquel se trouvait 12 agents de la sécurité présidentielle.

Le président tunisien Béji Caïd Essebsi a immédiatement annulé son voyage officiel en Suisse et s’est rendu dans l’hôpital qui a pris en charge les blessés. Au total 12 agents de la sécurité sont morts et une vingtaine de leurs collègues ont été blessés.

L’attentat n’a pas été revendiqué mais Daesh est suspecté. Le groupe terroriste a déjà revendiqué les deux précédentes tueries survenues au musée du Bardo à Tunis et dans un hôtel à Sousse.

Etat d’urgence et couvre-feu

Les démocrates tunisiens ont immédiatement apporté leur soutien aux victimes. Non sans inquiétude.

“Ce qui arrive en ce moment dans tous les pays est vraiment plus que lamentable, plus que désolant, déclare Lajmi une habitante de Tunis. Nous devons nous tenir, et nous souder tous ensemble. Tous les pays devraient être unis, plus qu’unis, pour combattre ce terrorisme.

Conséquence de ce nouvel attentat, le président tunisien a décrété l‘état d’urgence sur l’ensemble du pays pour une durée de trente jour. Et un couvre-feu nocturne a été décrété pour toute l’agglomération de Tunis.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Tunisie : les racines du terrorisme

Inde : au moins 116 morts dans une bousculade lors d'un rassemblement religieux

Le vice-président du Malawi inhumé dans son village natal