La région du lac Tchad menacée par la famine

La région du lac Tchad menacée par la famine
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le Programme alimentaire mondial estime à cinq millions six cent mille le nombre de personnes n’ayant pas suffisamment à manger dans la région du lac

PUBLICITÉ

Le Programme alimentaire mondial estime à cinq millions six cent mille le nombre de personnes n’ayant pas suffisamment à manger dans la région du lac Tchad. L’agence onusienne évoque des niveaux de malnutrition catastrophiques provoqués par la fuite des populations locales devant les violences de la rébellion terroriste Boko Haram.

Alexis Masciarelli est un des porte-parole du Programme alimentaire mondiale. Il est sur place et il explique la détresse des populations déplacées : “Le programme alimentaire mondiale renforce ses opérations dans cette région des grands lacs en raison de l’augmentation du nombre des déplacés qui fuient la violence sur les îles à proximité de la frontière avec le Nigeria. Ils ont tout abandonné : nourriture, moissons, vêtements, outils, filets de pêche ; la très grande majorité d’entre eux dépend entièrement de l’aide humanitaire.”

Les zones dévastées sont abandonnées et les populations déplacées sont réduites à vivre dans des abris de fortune. Le programme alimentaire mondial met en garde contre les risques d’une crise alimentaire aggravée en raison de l’intensification des attaques de Boko Haram au Tchad et de la poursuite des violences au Nigeria, au Cameroun et au Niger.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le Tchad au défi de la gestion des réfugiés qui fuient le Soudan

La désolation dans un Rimal en ruines, dans le nord de Gaza

No Comment : les Palestiniens déplacés manquent de tout