EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Elections européennes : Giorgia Meloni, la Première ministre italienne, annonce sa candidature

Giorgia Meloni, la Première ministre italienne, le 25 avril 2024.
Giorgia Meloni, la Première ministre italienne, le 25 avril 2024. Tous droits réservés Roberto Monaldo/LaPresse/Copyright 2024 The AP. All rights reserved.
Tous droits réservés Roberto Monaldo/LaPresse/Copyright 2024 The AP. All rights reserved.
Par euronews
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Lors de la conférence programmatique de son parti d'extrême droite, Fratelli d'Italia, à Pescara, Giorgia Meloni, la Première ministre italienne, a annoncé sa candidature aux élections européennes de juin prochain.

PUBLICITÉ

Giorgia Meloni est officiellement candidate aux élections européennes de juin prochain. En meeting ce dimanche à Pescara, la cheffe du gouvernement italien a confirmé qu'elle se présenterait aux élections.

"Nous voulons que l'Italie soit au centre du changement de ce qui ne fonctionne pas en Europe" a déclaré Giorgia Meloni. "Avec cette Italie qui change aujourd'hui, beaucoup diront que ce n'est pas possible, mais je l'ai dit et je le répète, [il faut] admettre de ne pas avoir peur d'essayer. Parce que ceux qui ont du courage réfléchissent pour voir s'ils peuvent réussir".

La candidate a présenté son ambition : "En bref, nous voulons faire en Europe exactement ce que nous avons fait en Italie le 25 septembre : créer une majorité qui rassemble les forces de centre-droit et envoyer enfin la gauche dans l'opposition aussi en Europe".

Voici sa déclaration finale : "J'ai décidé de prendre le terrain pour conduire les listes des Frères d'Italie dans toutes les circonscriptions électorales (...) Je le fais parce que de ce chemin européen, j'y ai consacré beaucoup d'efforts ces dernières années avant même de devenir présidente du Conseil des ministres et encore plus une fois que j'ai reçu ce grand honneur, je le fais parce que je veux demander aux Italiens s'ils sont satisfaits du travail que nous ce que je fais en Italie, je le fais parce qu'en plus d'être présidente de Fratelli d'Italia, je suis aussi le leader des conservateurs européens et ils veulent avoir un rôle. Je le fais parce que je veux que le message soit clair : donner encore plus de force à notre gouvernement, à l'Italie en Europe".

Étaient notamment présents au meeting le président du Sénat Ignazio La Russa et le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères Antonio Tajani, qui a apporté "les salutations" de son parti Forza Italia.

Quant l'autre vice-premier ministre, Matteo Salvini, le ministre de l'Infrastructure et des Transports, était absent. Il a expliqué que c'était son dernier dimanche disponible pour passer avec ses enfants.

Le parti de Giorgia Meloni autour de 27% (sondage)

Fratelli d'Italia, se présente comme un mouvement de droite conservateur défenseur , le  la souveraineté nationale. Le parti lutte contre l'immigration et promeut la préservation des "traditions nationales".

La formation disposait de six eurodéputés jusqu'à présent au Parlement européen et siégeait au groupe des Conservateurs et Réformistes européens. Selon le récent sondage Ipsos pour Euronews, le parti de Giorgia Meloni pourrait obtenir jusqu'à 24 sièges lors des prochaines élections de juin, avec 27% des voix.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Des néofascistes italiens commémorent le 79e anniversaire de la mort de Mussolini

Elections européennes : comment une coalition d'agriculteurs européens veut peser dans la campagne

Les élections européennes menacées par les actions d'espionnage de Moscou et de Pékin ?