PUBLICITÉ

Des membres de la famille royale espagnole sur le banc de accusés

Des membres de la famille royale espagnole sur le banc de accusés
Tous droits réservés 
Par Ariane Tilve avec AGENCES
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Aujourd’hui s’ouvre à Palma de Majorque le procès de l’Infante Cristina et de son mari, Iñaki Urdangarín, qui seront jugés avec 16 autres personnes

PUBLICITÉ

Aujourd’hui s’ouvre à Palma de Majorque le procès de l’Infante Cristina et de son mari, Iñaki Urdangarín, qui seront jugés avec 16 autres personnes dans l’Affaire Nóos, du nom de l’institut pour lequel ils travaillaient. L’infante a échappé aux poursuites pour trafic d’influence et blanchiment d’argent. Elle n’est accusée que de fraude fiscale, une inculpation demandée par l’association controversée Mains Propres.

Mais dans le cas de son mari, le Parquet réclame 19 ans de prison pour des malversations ayant atteint les six millions d’euros. L’ancien champion de Handball, devenu homme d’affaires, est soupçonné d’avoir surfacturé des prestations à l’Institut Nóos. Les sommes ainsi récoltées auraient ensuite été reversées à des sociétés-écrans appartenant au couple.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Majorque : quatre personnes tuées dans l'effondrement d'un bar

Ce célèbre village des Baléares limite les visites pour lutter contre le tourisme de masse

Oslo, Madrid et Dublin reconnaissent l'Etat palestinien, renforçant l'isolement de l'Israël