L'UE furieuse du référendum hongrois sur les quotas de migrants

L'UE furieuse du référendum hongrois sur les quotas de migrants
Tous droits réservés 
Par Laurence Alexandrowicz avec Reuters
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La crise des réfugiés cristallise les tensions entre la Hongrie et l’Union européenne. A Bruxelles, on est furieux de la décision de la Hongrie. Le

PUBLICITÉ

La crise des réfugiés cristallise les tensions entre la Hongrie et l’Union européenne.

A Bruxelles, on est furieux de la décision de la Hongrie. Le Premier ministre Viktor Orban va organiser un référendum sur la question des quotas, il rejette la répartition sur deux ans de 160 000 réfugiés, un plan de relocalisation décidé par l’UE en septembre.

“Nous avons du mal à comprendre, a déclaré la porte-parole de l’UE Natasha Bertaud, comment cela pourra se conjuguer avec les décisions prises par tous les Etats membres, y compris la Hongrie, dans le cadre des traités de l’UE.”

La Hongrie accusée d’attitude anti-démocratique par ses partenaires européens contre attaque, par la voix de son ministre des Affaires étrangères : “Nous contestons la décision des quotas en justice, dit Peter Szijjarto, et nous croyons fermement que cette décision a été prise au mépris des règles de l’UE.”

Le nombre d’entrées illégales en Hongrie par la clôture barbelée a brutalement augmenté en début de semaine. A l’automne Budapest a fermé ses frontières serbe et croate, et pourrait faire de même avec la Roumanie.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

L'UE doit surmonter ses nationalismes face à la crise migratoire

L'Europe cherche une réponse commune à l'afflux de migrants

Nouvelle-Calédonie : les habitants craignent des pénuries