EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Turquie : Cizre en ruine après deux mois de combats entre l'armée et le PKK

Turquie : Cizre en ruine après deux mois de combats entre l'armée et le PKK
Tous droits réservés 
Par Christelle Petrongari avec agences
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Des paysages de guerre dignes de la Syrie voisine. C’est ce qu’ont découvert les habitants de Cizre mercredi à l’aube en regagnant leur ville

PUBLICITÉ

Des paysages de guerre dignes de la Syrie voisine. C’est ce qu’ont découvert les habitants de Cizre mercredi à l’aube en regagnant leur ville. Immeubles réduits en cendres, maisons criblées d’impacts, échoppes percées de trous d’obus :après deux mois et demi de violents combats entre l’armée turque et les combattants kurdes du PKK, plusieurs quartiers sont ravagés. La libre circulation a été rétablie tous les jours de 5h00 à 19h00 locales mais y reste interdite la nuit.

#Turkey: Residents return to battered Kurdish-majority town of Cizre as curfew is lifted. Photos pironic2121</a> <a href="https://t.co/xFrtAphLR2">pic.twitter.com/xFrtAphLR2</a></p>&mdash; AFP Photo Department (AFPphoto) 2 mars 2016

#Turkey: Residents return to battered Kurdish-majority town of Cizre as curfew is lifted. Photo yasinnakgul</a> <a href="https://t.co/rjjo7sIA0s">pic.twitter.com/rjjo7sIA0s</a></p>&mdash; AFP Photo Department (AFPphoto) 2 mars 2016

Mi-décembre, une vaste offensive est lancée dans cette ville du sud-est de la Turquie à majorité kurde. L’armée et les forces spéciales de la police turque veulent déloger des partisans du Parti des travailleurs du Kurdistan. Un couvre-feu total est alors décrété. Des milliers de personnes fuient la ville.

De très violents combats à l’arme lourde s’y sont déroulés, causant de nombreuses victimes dans les deux camps.
Selon le parti pro-kurde HDP, au moins 167 civils ont été tués victimes des bombardements. Son chef de file Selahattin Demirtas a accusé le gouvernement islamo-conservateur turc d’avoir commis un “massacre” à Cizre.
L’armée turque annonce la mort de 666 combattants du PKK. Des dizaines de soldats et de policiers ont également été tués.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Manifestation pro-PKK dans le nord de l'Irak

L'ONU sermonne la Turquie après des tirs présumés contre des civils kurdes à Cizre

Le Kurdistan turc en état de guerre