DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Cazeneuve : "Salah Abdeslam répondra de ses actes devant la justice française"

euronews_icons_loading
Cazeneuve : "Salah Abdeslam répondra de ses actes devant la justice française"
Taille du texte Aa Aa

Au lendemain de l’arrestation de Salah Abdeslam, un conseil de défense se tenait à l‘Élysée. Un conseil présidé par François Hollande, entouré notamment de Manuel Valls, Jean-Yves Le Drian et Bernard Cazeneuve. Ce dernier, ministre de l’intérieur, s’est exprimé avec la plus grande fermeté à la sortie du conseil : “Actuellement en garde en vue avec 4 individus, Salah Abdeslam devra répondre de ses actes devant la justice française. Il s’agit d’un coup important porté à l’organisation terroriste Daech en Europe. Nous gagnerons la guerre contre le terrorisme en agissant sans trêve, ni pause”.

Au même moment, Charles Michel, le premier ministre Belge, avait convoqué une réunion du conseil national de sécurité. Là encore, le message délivré est clair : “Le combat n’est pas terminé. Le combat pour la sécurité, la lutte contre les différentes formes de radicalisme, la lutte contre le terrorisme, cette lutte va devoir se poursuivre et plus que jamais nous allons continuer à renforcer les capacités, les moyens.”

Charles Michel a également souligné que l’arrestation de terroristes vivants permettra des procès. 300 à 400 enquêteurs ont permis l’arrestation de Salah Abdeslam. Le niveau d’alerte antiterrosiste en Belgique reste à 3 sur une échelle de 4.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.