Iran : les missiles plus importants que les négociations selon Ali Khamenei

Iran : les missiles plus importants que les négociations selon Ali Khamenei
Tous droits réservés 
Par Pierre Le Duff avec AFP, Reuters
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le guide suprême iranien Ali Khamenei a souligné mercredi l’importance des missiles plutôt que celle des négociations pour l’avenir de l’Iran. Une

PUBLICITÉ

Le guide suprême iranien Ali Khamenei a souligné mercredi l’importance des missiles plutôt que celle des négociations pour l’avenir de l’Iran.

Une réponse à un tweet de l’ancien président réformateur Akbar Hashemi Rafsandjani, affirmant la prééminence du dialogue sur les missiles.

دنیای فردا، دنیای #گفتمان هاست نه موشک ها… #هاشمی#هاشمی_رفسنجانیpic.twitter.com/zncXKNuJJk

— هاشمی رفسنجانی (@rafsanjani_fa) 23 mars 2016

Le monde de demain est un monde de dialogues, sans missiles

Les Etats-Unis, la France, la Grande-Bretagne et l’Allemagne ont estimé lundi que les récents tirs de missiles balistiques iraniens contrevenaient aux résolutions de l’Onu, invitant le Conseil de sécurité à se saisir de cette violation.

“A la suite de cet accord, les Iraniens ont lancé des missiles balistiques. C’est vrai que cela a suscité des craintes et des inquiétudes. Mais c’est aux membres du Conseil de Sécurité de décider du type de sanctions ou de mesures qui devraient être appliquées. Ce sont eux qui vont analyser si ce lancement de missile ballistique viole les termes de la résolution du Conseil de Sécurité, ou quel type de mesure devrait être prise”, a déclaré le Secrétaire général de l’ONU Ban Ki-Moon.

Contrairement à la Russie, les puissances occidentales considèrent que ces essais sont une violation de la résolution 2231 du Conseil de Sécurité, car ils estiment que ces missiles peuvent tout à fait transporter des charges nucléaires.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Iran : la mort de Raïssi n'entraînera aucune "perturbation" dans le pays

Le président iranien retrouvé mort après un accident d'hélicoptère

Iran : l'hélicoptère du président Raïssi localisé