Violences physiques et traitements dégradants à l'encontre de migrants arrivant en Grèce

Des demandeurs d'asile dans un bateau
Des demandeurs d'asile dans un bateau Tous droits réservés AP Photo/Emrah Gurel
Par Christelle Petrongari
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Violences physiques et traitements dégradants, un rapport de l'ONG Médecins sans frontières dénonce les abus dont sont victimes certains migrants arrivant en Grèce.

PUBLICITÉ

Battus, fouillés, mis à nu et renvoyés de force en mer : voilà comment les demandeurs d'asile sont accueillis à leur arrivée sur les îles grecques de la mer Égée selon les témoignages de 56 personnes recueillies par l'ONG internationale Médecins sans frontières.

Les réfugiés, les migrants et les demandeurs d'asile racontent avoir été interceptés par des individus en uniforme ou des hommes masqués non identifiés et soumis à des traitements dégradants et violents : poignets ou chevilles attachés avec des brides en plastique, coups reçus avec des matraques et des bâtons, insultes, fouilles corporelles devant des inconnus et détention pendant des heures ou des jours.

Le rapport compile les informations recueillies par les équipes médicales de MSF à Lesbos et Samos d'août 2021 à juillet 2023.

Certaines personnes ont rapporté que leurs biens avaient été confisqués, notamment leurs téléphones portables, leur argent et leurs médicaments, avant d'être forcés à monter sur des bateaux, emmenés en mer, transférés sur des radeaux de sauvetage puis laissé à la dérive.

Sources additionnelles • Médecins sans Frontières

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Les Grecs à la recherche de l'électricité la moins chère

118 personnes secourues en méditerranée par l'ONG Emergency

Cate Blanchett exhorte l'UE à "remettre l'humanité au centre et au cœur" de la politique d'asile