EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Allemagne : Olaf Scholz s'engage à améliorer la gestion de l'immigration clandestine

Le Chancelier allemand Olaf Scholz
Le Chancelier allemand Olaf Scholz Tous droits réservés Omar Havana/AP
Tous droits réservés Omar Havana/AP
Par Jean-Philippe Liabot
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le Chancelier allemand rencontrait ce mardi des présidents de länder concernés par ce problème.

PUBLICITÉ

Quelques jours après une défaite aux européennes qui a vu son parti arriver 3e derrière l'extrême droite de l'AfD, le Chancelier allemand Olaf Scholz a rencontré les ministres présidents d'Allemagne de l'Est, (où l'AfD a fait des scores importants), à Wittenberg, avec un sujet particulièrement brûlant, l'immigration clandestine.

Sur le réseau X, Olaf Scholz écrit : " Les périodes de changement sont toujours des périodes d'incertitude. Cependant, l'Allemagne de l'Est est préparée à ce changement et bénéficie déjà d'investissements importants. Le gouvernement fédéral et les Länder d'Allemagne de l'Est travaillent ensemble pour y parvenir. "

L'Allemagne cherche des pays partenaires pour gérer l'afflux de clandestins

Il a annoncé un renforcement des partenariats avec d'autres pays, en mettant l'accent sur le contrôle aux frontières.

"Nous voulons conclure des partenariats en matière de migration afin d'améliorer le retour de ceux qui doivent repartir parce qu'ils ne peuvent pas rester ici. C'est là notre plus grand défi. Pour ne pas avoir à le relever seuls, nous devons trouver des partenaires dans le monde entier pour nous aider à atteindre nos objectifs. Mais nous réussissons à grande échelle et nous continuerons à le faire," a t-il déclaré.

Des mesures importantes ont été prises pour réduire le nombre d'immigrés clandestins et ont introduit des réformes pour une meilleure intégration des réfugiés légitimes, qui ont fui les guerres, les violences ou les persécutions.

Mais pour certains dirigeants des länder concernés, ces mesures sont insuffisantes.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Allemagne : Scholz veut durcir l'expulsion des criminels étrangers

L'OTAN va ouvrir un centre de commandement pour l'Ukraine en Allemagne

L'Allemagne "ne se laissera pas intimider" par les menaces russes après la découverte d'un complot